Un homme arrêté à Melilla qui a emmené sa fille de Suède en Syrie

Mercredi,
12
août
2020

11:35

Un mandat de perquisition et d'arrêt international a pesé sur l'homme arrêté, qui a comparu devant la Haute Cour nationale.

Un agent de la garde civile prend le mineur après l'arrestation

Un agent de la garde civile prend la mineure après l'arrestation de son père.
LA GENDARMERIE

La garde civile a détenu dans une auberge Melilla un homme faisant l'objet d'un mandat de recherche et d'arrêt international délivré par les autorités Suède après avoir emmené sa fille de sept ans hors du pays nordique pour voyager soi-disant avec elle Syrie.

L'ordonnance était de nature urgente et demandait également la localisation d'un mineur après la plainte déposée par la mère, qui soupçonnait que l'intention du père – avec la double nationalité suédoise et syrienne – était d'emmener sa fille dans le pays arabe, rapporte le institut armé dans une déclaration.

Les données communiquées par les autorités suédoises ont été confirmées par les enquêteurs espagnols via le Système SIRENE le matin du 10 août.

Les enquêteurs ont vérifié que le père et la fille étaient arrivés à Melilla ce jour-là par voie maritime Malaga et le Groupe de personnes de l'Unité biologique de Police judiciaire de la Garde civile a commencé à effectuer des procédures sur le terrain pour vérifier s'ils se trouvaient toujours dans la ville autonome.

Ils n'avaient pas quitté la ville et les agents ont retrouvé des abris, des abris, des appartements en location, des auberges, des hôtels et même des personnes d'origine syrienne vivant à Melilla.

Ils ont finalement localisé le père et la fille dans une auberge, où un dispositif de surveillance discret a été mis en place qui a abouti à l'identification de l'homme au moment où il quittait l'auberge avec la fille.

Une fois détenus, ils ont procédé à l'exécution des procédures avec le Direction générale des mineurs de la Ville Autonome de Melilla pour l'accueil temporaire du mineur, jusqu'à formaliser les démarches auprès des autorités suédoises et pouvoir le remettre à la mère.

L'homme de 41 ans arrêté a passé devant la Cour centrale d'instruction de la Haute Cour nationale agissant en tant que garde, qui a ordonné son admission en prison.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

★★★★★