Un changement de direction du vent aggrave l’incendie de Tenerife qui a déjà détruit 2 000 hectares et atteint le parc national du Teide

Selon le conseil municipal de Los Realejos, pendant la nuit, ils ont dû expulser et déplacer des personnes et des animaux

  • controverse Le chef José Andrs répond à Luis del Pino et Marcos de Quinto pour leur critique de l’aide envoyée par son ONG aux pompiers de Zamora
  • Madrid Expulsé le salon funéraire de La Paz à Alcobendas par mesure de précaution contre un feu d’herbe

La incendie a déclaré jeudi soir à Ténérifequi a déjà brûlé plus de 800 hectares, ça a empiré ce soir puisque, selon le secteur de la sécurité et des urgences du conseil municipal de Los Realejos, la direction du vent a tourné « à 180 degrés » et « les personnes et les animaux ont dû être évacués et déplacés ».

Cet incendie au nord de Tenerife affecte les municipalités de Les Royals,San Juan de La Rambla et La Guancha et est arrivé hier soir dans les environs du parc national du Teide, plus précisément dans la zone de Force, où il y a eu des flammes de 60 mètres de haut. Le feu est entré dans la municipalité d’Icod de los Vinos, bien que sa progression ait été arrêtée en La Orotava.

As lo expuso a los medios de comunicacin el consejero de Seguridad del Gobierno de Canarias, Julio Prez, que revel la sensacin « contradictoria » de los equipos de extincin porque las llamas no avanzan hacia zonas pobladas pero s discurren con fuerza hacia la cumbre y el parc national.

Comme je l’ai commenté, San Juan de la Rambla C’est la commune « la plus touchée ». Hier après-midi, vers 16h00, il y avait déjà un « changement soudain » de direction du vent qui a emporté le feu à l’est en direction de la vallée de La Orotava.

La situation due aux incendies s’améliore en Galice, avec trois autres contrôles

Trois incendies de forêt ont réussi à être maîtrisés la nuit dernière à Galiceoù il n’y a plus d’incendies mettant en danger les centres de population et la zone touchée par l’incendie est presque stable depuis jeudi.

Deux des incendies qui ont réussi à être maîtrisés se trouvent dans la ville d’Ombra (Ourense) et un autre à Cervantes (Lugo), parmi la douzaine d’incendies non éteints signalés ce samedi par le ministère des Affaires rurales.

Aucun de ces incendies n’est déjà en situation 2, en raison du risque de centres de population, après que ce niveau d’alerte ait été désactivé hier dans les deux plus grands, les incendies toujours actifs à Folgoso do Courel et A Pobra de Brolln (Lugo). ) , qui totalisent 11 100 hectares entre les paroisses de Vilamor, Saa et Seceda, et Carballeda de Valdeorras (Ourense), avec 10 500 hectares.

La zone touchée par les incendies de forêt en Galice reste presque stable avec 31 145 hectares, quelque 200 de plus qu’hier, alors que l’étendue de l’incendie enregistré dans la paroisse de Videferre, à Ombra, a augmenté, qui a été maîtrisée à 23h41 hier après brûlage 800 ha.

Le feu de Cebreros (vila) est toujours au niveau 2 en attendant sa réactivation

Le dispositif déployé dans l’incendie de Cebreros (vila), qui maintient le niveau 2 de danger sur une échelle de 0 à 3, intervient ce samedi pour contrôler les réactivations qui sont produits dans un périmètre de 50 kilomètres où 4 500 hectares ont brûlé jusqu’à présent.

Ces actions sont menées dans les environs d’El Hoyo de Pinares, dont les voisins ont été expulsés de leurs maisons lundi dernier et ont commencé à revenir jeudi.

★★★★★