Les petits caractères du décret d’économies : tout l’hôtel à 25 ou 27 degrés ? quelle température dans le gymnase?

Aujourd’hui entrent en vigueur les premières mesures d’économie d’énergie qui seront en vigueur jusqu’au 1er novembre 2023 au moins

Majorité suivant le plan d’économie d’énergie dès sa première nuit en vigueurLE MONDE
  • Plan d’épargne Le gouvernement limitera la climatisation à 27 degrés dans les transports, les centres de travail et les commerces et le chauffage à 19
  • politique Le gouvernement suppose que les communautés autonomes n’appliqueront pas de sanctions en cas de non-respect du décret sur les économies d’énergie

L’Espagne commence à appliquer des mesures d’économie pour réduire la consommation d’énergie et cela signifie qu’à partir d’aujourd’hui, la climatisation à l’intérieur des bâtiments publics, des magasins, des bureaux ou des gares doit être à une température minimale de 27 degrés Celsius. De même, le arrêté royal 14/2022 du Gouvernement oblige à éteindre les vitrines des magasins et l’éclairage des bâtiments publics à 22h00.

Ce sont les principaux règlements qui sont entrés en vigueur aujourd’hui et qui seront en vigueur jusqu’au 1er novembre 2023 au moins. Ils font partie du premier train de mesures visant à réduire la consommation de gaz, qui sera complété en septembre par une contingence bien nécessaire plan plus exhaustif.

Modifications du thermostat

C’est l’une des mesures vedettes. L’arrêté royal limite la climatisation à 27 degrés en été et le chauffage à 19 degrés en hiver. Elle doit être respectée dans les bâtiments et locaux à usage administratif -bureaux, halls ou espaces à usage public-, à usage commercial -magasins, supermarchés, centres commerciaux- et à usage public -gares, aéroports, lieux de loisirs ou de divertissement, théâtres. d’expositions, cinémas, théâtres, auditoriums…-

Cette obligation ne s’appliquera pas dans les hôpitaux, les centres de santé, les crèches, les écoles, les instituts, les universités, les gymnases, les coiffeurs et les blanchisseries. Ni dans les moyens de transport eux-mêmes, comme les trains, les avions ou les bateaux.

Quant aux hôtels, il y a une différenciation importante. Les chambres sont exemptées de l’application car il est entendu qu’il s’agit d’espaces de régulation privée, mais les limitations s’appliquent dans les espaces communs, tels que la réception, les couloirs ou les chambres.

En revanche, l’arrêté royal assouplit l’application de la température en fonction des conditions de travail et des spécificités des secteurs. C’est ce qui permet aux bars, cafétérias et restaurants de mettre la climatisation à 25 degrés car il est entendu que tous les cuisiniers et serveurs effectuent ce que l’on appelle légalement des travaux légers, c’est-à-dire qu’ils nécessitent des déplacements continus. Cette caractéristique inscrite dans la réglementation du travail depuis 1997 permettra également cette température au travail dans les entrepôts commerciaux ou industriels.

En parlant de cela, la ministre de la Transition écologique, Teresa Ribera, a donné en exemple que des espaces comme les discothèques, les cuisines ou les salles de sport ont besoin d’une température différente de celle d’une librairie. Dans tous les cas, a-t-il dit, il faudra justifier quels locaux peuvent avoir une température différente. La porte ouverte à l’examen des travaux légers, certains secteurs commerciaux prétendent pouvoir profiter de cette baisse de deux degrés du thermostat en été au motif qu’il y a un déplacement continu de leurs travailleurs pour fournir des produits aux clients.

D’autre part, le travail dans les bureaux et les magasins qui n’implique pas la manutention manuelle de charges ou les points d’émission de billets ou de documents ou les points de collecte sont quelques exemples de travail sédentaire. Et, par conséquent, ils auront la climatisation à 27 degrés minimum.

Occultation des vitrines

Comme cela s’est produit avec la température, qui a semé la peur chez les commerçants au cas où elle nuirait aux ventes, l’extinction des vitrines des magasins a également généré sa dose de controverse. Principalement à cause de la bataille qu’Isabel Díaz Ayuso livre à cet égard. L’arrêté royal établit qu’à partir d’aujourd’hui les vitrines des magasins doivent être éteintes à 22h00.

C’est quelque chose que la grande majorité des commerces font au quotidien, mais il est vrai qu’il y a des vitrines qui restent éclairées dans les zones les plus touristiques des villes. Désormais, sans exception, ils devront également s’éteindre. Il se trouve qu’à cette époque les magasins sont fermés.

bâtiments et monuments

L’arrêté royal du Gouvernement établit que l’éclairage des bâtiments publics doit également être éteint, comme les vitrines des magasins, à 22 heures lorsqu’ils sont inoccupés. C’est quelque chose qui se verra, par exemple, au Congrès des députés ou dans les conseils municipaux de tout le pays, aussi centraux ou emblématiques soient-ils.

Cette norme ne s’applique pas à l’éclairage ornemental des monuments. Prenant comme exemple la ville de Madrid: le Palais Royal ne sera pas illuminé mais les fontaines de Cibeles ou de Neptune, s.

portes closes

Ce premier paquet de mesures en contient d’autres qui ne sont pas forcément requises à partir d’aujourd’hui, mais qui commenceront à se voir au jour le jour dans les établissements de toutes les communes d’Espagne au cours des 50 prochains jours. Eh bien, ce sera obligatoire à partir du 30 septembre. C’est la fermeture des portes pour éviter une utilisation excessive de la climatisation ou du chauffage car elle s’échappe par l’entrée.

Les bâtiments et locaux doivent disposer d’un système adéquat de fermeture des portes aux accès sur rue lorsqu’ils disposent de systèmes de climatisation en fonctionnement. Cette mesure était déjà en vigueur depuis 2009 dans les cas où les énergies renouvelables n’étaient pas utilisées pour refroidir ou chauffer l’établissement.

panneaux publicitaires et écrans

Depuis le 2 septembre, les bâtiments à limitation de température doivent informer par des affiches ou des écrans informatifs de l’application des mesures d’économie et avoir des thermomètres visibles avec degrés et humidité.

★★★★★