Le gouvernement donnera 10,5 millions aux îles Canaries pour acheter des maisons de réinstallation pour les personnes touchées par le volcan

Un voisin de Tacande nettoie le toit de sa maison touchée par la ca
Un voisin de Tacande nettoie à l’eau le toit de sa maison touché par la chute de cendres.Image de balise Miguel CaleroEFE
  • Volcan de La Palma dernières nouvelles de l’éruption en direct
  • Science Le travail scientifique effréné sur le navire ‘Ramn Margalef’ : « Les cendres affectent déjà les fonds marins »

Les gouvernement commence à façonner l’aide promise à La Palma après l’éruption du volcan. Ce mardi, le Conseil des ministres envisage de promouvoir les premiers secours, dont un poste de 10,5 millions pour financer l’achat de logements et d’articles essentiels pour eux, cofinançant leur acquisition.

L’objectif de la mesure qui est sur la table est d’accorder directement à la Communauté autonome des îles Canaries une subvention pour financer l’acquisition, par elle-même ou par l’intermédiaire de ses organes ou entités dépendants, de 107 logements sur le marché privé, sur l’île de La Palma, de les affecter au logement temporaire ou permanent des familles affectées par la perte ou l’endommagement de leur résidence habituelle, comme indiqué dans la proposition soumise au Conseil des ministres par les ministères des Droits sociaux et de l’Agenda 2030 et des Transports, Mobilité et agenda urbain.

Les familles qui peuvent opter pour ces propriétés sont celles affectées par la perte ou les dommages qui rendent impossible la jouissance de leur résidence habituelle à la suite de l’éruption volcanique, qu’elle soit temporaire ou permanente. Les demandeurs doivent justifier d’avoir subi de graves dommages à leur domicile, alors qu’il s’agissait de leur résidence habituelle et permanente, que leur occupation soit en régime foncier, d’usufruit ou de bail.

Le contrôle des logements à acquérir correspond au gouvernement des îles Canaries, qui doit soumettre au ministère des Transports un certificat avec la relation de ceux-ci, dans lequel l’adéquation des logements à l’objectif acquis sera expressément déclarée.

Les logements à acquérir pourront être de propriété publique ou privée, et devront être dans « des conditions d’occupation immédiate par les familles sinistrées, ou dans un délai compatible avec l’urgence du besoin à couvrir », selon le texte, et seront se conformer aux réglementations d’ordre étatique, régional ou local qui peuvent leur être applicables.

Cette subvention est également destinée aux familles touchées par les conséquences de l’éruption du volcan, à disposer de ressources publiques pour l’acquisition des produits de première nécessité, selon la proposition parvenue à la table du Conseil des ministres.

★★★★★