L'ANC maintient les manifestations de la Diada malgré la situation sanitaire due au coronavirus

Mercredi,
26
août
2020

18:15

«Nous ne pouvons pas renoncer aux droits fondamentaux et nous devons apprendre à vivre avec ce risque sanitaire», déclare son président

Manifestation

Démonstration le jour de 2019.
J. MARTNEZ

L'Assemblée nationale catalane maintiendra les mobilisations prévues pour la journée. L'entité indépendantiste n'envisage pas d'annuler ses appels malgré les restrictions édictées par le Generalitat lundi dernier, qui a interdit les réunions de plus de 10 personnes dans toute la Catalogne en raison de l'augmentation des cas de coronavirus ces dernières semaines, même si elle a exclu les manifestations répondant aux critères de sécurité sanitaire.

Cela a été confirmé aujourd'hui par le président de l'ANC dans une interview sur Rac1. Elisenda paluzie a veillé à ce que les événements prévus pour le prochain 11 septembre ils seront "très décentralisés" et qu'ils "respecteront toutes les règles". Le leader indépendantiste a garanti que des «mesures strictes» seront adoptées, telles que la distance de deux mètres entre les personnes, l'utilisation obligatoire de masques et de gels hydro-alcooliques, la sélection de larges rues ou des contrôles d'accès pour éviter les foules.

«Nous ne pouvons pas renoncer aux droits fondamentaux. Nous devons apprendre à vivre avec ce risque sanitaire. Et, de la même manière que nous sommes revenus au travail, que les transports publics fonctionnent, que des mesures spécifiques sont appliquées à l'école ou que des élections seront organisées, En un jour comme le 11 septembre, le mouvement indépendantiste doit être capable d'expliquer et de faire descendre dans la rue son message politique », a plaidé Paluzie.

L'ANC a confirmé jusqu'à présent 90 points de concentration dans 62 communes catalanes, un chiffre qui n'est pas encore définitif et qui pourrait être augmenté pour éviter les déplacements. En effet, contrairement aux années précédentes, l'entité n'organisera pas de transport collectif à cette occasion.

L'Assemblée avait déjà annoncé en mai dernier qu'elle démissionnerait cette année d'un acte massif en raison de la pandémie de coronavirus. En plus d'autres initiatives virtuelles, l'option choisie pour cette Diada est celle de multiples concentrations statiques qui pourraient même avoir des emplacements clairement délimités au sol.

Les manifestants se rassembleront autour des bâtiments de l'État, principalement des délégations de Biens, trésoriers de la Sécurité sociale, siège de Service public de l'emploi, stations Renfe et jugé. Le bâtiment historique de la Université de Barcelone C'est aussi un autre des lieux choisis par l'entité nationaliste pour se regrouper, ce qui a suscité des critiques dans certains secteurs du mouvement indépendantiste.

En effet, Paluzie a été le protagoniste d'une autre polémique ces derniers jours après avoir qualifié de "syndicalistes" les recteurs à la fois de ce centre et de la Université autonome de Barcelone, une circonstance qui, selon vous, ne devrait pas être «autorisée». Lors d'une conférence prononcée le week-end dernier, le président de l'ANC a modifié le rôle de ces deux instances dirigeantes dans les jours précédant le référendum du 1er octobre 2017.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

★★★★★