La princesse Leonor joue dans son premier acte public sans masque à Legans

L’héritière s’initie à la cybersécurité entre selfies et confessions sur l’usage du mobile

Grande attente et bousculade pour prendre un selfie avec la princesse LeonorLE MONDE
  • Des vacances La princesse Leonor retourne en Espagne pour commencer ses vacances au pensionnat

La princesse des Asturies a joué dans son deuxième engagement public en solo et le premier sans masque depuis le début de la pandémie. Si dans le précédent elle a présidé les actes à l’occasion du XXX anniversaire de l’Institut Cervantes, ce mercredi l’Héritière du Trône s’est déplacée à l’IES Julio Verne de Legans pour se renseigner sur la Cybersécurité. Vêtue de manière informelle, avec une chemise blanche, un jean rose et des cheveux lâches, la fille aînée des rois est arrivée à onze heures et demie du matin dans l’une des salles du centre habilitées pour la séance d’entraînement, où ils l’attendaient. 38 lycéenset FP. Là, Doa Leonor s’est assise au premier rang pour suivre la conférence sur la jeunesse et la cybersécurité : « Profitez d’internet en toute sécurité ». Il s’agit d’une formation organisée par l’Institut national de la cybersécurité (INCIBE), dépendant du ministère des Affaires économiques et de la Transformation Numérique, par l’intermédiaire du Secrétariat d’État à la Numérisation et à l’Intelligence Artificielle.

Lors de la séance d’entraînement, Laura Coût, Professeur de communication et nouveaux médias à l’UCJC et expert en éducation numérique, a demandé aux adolescents combien dormaient avec leur téléphone portable dans la chambre, qui regardaient le téléphone dès qu’ils se levaient et combien d’entre eux l’utilisaient en faisant leurs devoirs . Bien que la plupart d’entre eux aient levé la main pour confirmer qu’ils avaient ces coutumes, la princesse Eleanor je ne l’ai pas soulevé dans aucune des questions.

La session de formation a été dirigée par Christine Gutierrez, Technicien cybersécurité pour mineurs chez Incibe ; Nacho Guadixresponsable de l’éducation et des droits numériques à l’UNICEF Espagne, spécialiste en psychologie générale de la santé et en psychologie de l’éducation Silvia lave et la Cuesta susmentionnée. Après un premier exposé, les élèves se sont répartis en quatre groupes de travail composés de dix jeunes chacun pour discuter de l’utilisation sûre et responsable d’internet. La princesse était dans le premier groupe. L’un des étudiants lui a demandé comment ils s’adressaient à elle, « Appelle-moi Aliénor »l’héritière a demandé.

Après ce travail, qui a duré environ un quart d’heure, la Princesse et le reste des élèves se sont déplacés vers le gymnase de l’Institut. Environ 300 autres étudiants les attendaient là-bas, qui ont fait irruption dans une ovation lorsque la princesse est entrée. Brahim, lycéen de seconde, n’a pas hésité à se lever et demander à Doa Leonor un selfie, qui a accepté en souriant. La ministre Pilar Alegra a été chargée de prendre la photo, que le jeune homme a rapidement partagée sur les réseaux sociaux. Pour Brahim la princesse, il semblait « une fille humble ». « J’étais un peu gêné, mais moi aussi », a assuré l’étudiant.

Les conclusions du groupe de travail ont été présentées par Rose Daz, PDG d’Incibe. Même si les élèves semblaient s’en soucier peu, puisqu’ils étaient très conscients des mouvements de la princesse. Des étudiants de quatrième année de l’ESO, assis derrière elle, lui semblaient que la princesse était « très jolie et très proche ». La plupart des élèves ont terminé avec la même conclusion, puisque la princesse a accepté de prendre des photos avec tous ceux qui lui ont demandé à la fin de l’acte, dans la cour de l’école.

DERNIÈRE APPARITION

Cet acte de Doa Leonor coïncide avec sa présence en Espagne pour les vacances scolaires dont elle profite à l’UWC Athlantic College, l’internat du Pays de Galles où elle fréquente les deux dernières années d’école. Et c’est le dernier engagement public auquel il compte assister avant de repartir pour le Pays de Galles, le 24 avril.

Bien que les vacances des rois soient considérées comme quelque chose de privé et qu’elles ne transcendent jamais officiellement où elles se trouvent. Cette année, il a été possible localiser les pas des membres de la famille. La reine Doa Sofía est allée avec la princesse Irène de Grèce à Marivent, où elle a assisté, comme chaque année, au concert que Proyecto Hombre organise dans la cathédrale de Palma. Au moins le mardi 12, Don Felipe était avec elle au palais des Baléares, car de là, il a signé un décret BOE, puis a visité le club nautique d’Arenal, où il a été photographié avec ceux qui l’ont reconnu. Deux jours plus tard, sa fille, la princesse Eleanor, est arrivée. Vendredi, le roi et la reine et leurs filles se sont rendus à Soto de la Moraleja, où ils ont célébré le 70e anniversaire de Paloma Rocasolano, mère de la reine. Le magazine Salut! Il a publié quelques clichés montrant la famille lors de la réunion. Sur les images apparaît également un jeune homme qui a voyagé avec les rois, la princesse et l’infante, dans la même camionnette, et qui portait le sweat-shirt du pensionnat de la princesse.

Le samedi saint, la famille royale s’est rendue à la Creadé de Pozuelo de Alarcón pour connaître la réalité des réfugiés ukrainiens arrivant en Espagne. Don Felipe, la reine et leurs filles voulaient passer ce jour, un jour férié pour la plupart des Espagnols, avec ces familles, avec qui ils ont pu discuter et découvrir quelles sont les démarches à leur arrivée en Espagne. « J’ai amené mes filles à être au courant de la situationDon Felipe a expliqué à un réfugié.

Selon la revue Salut!Queen Doa Sofa a avancé son retour de Palma à passer le dimanche de Pâques à Zarzuela. Là, il est allé à la messe avec Don Felipe et ses filles au lieu d’être à l’Eucharistie à laquelle la famille avait assisté sur l’île pendant 27 ans. Don Felipe a rompu avec une tradition et commencé par la sienne, afin de se différencier du règne précédent. Il semblerait que la Famille Royale délaisse la foi pour sa vie privée et opte pour des événements mondains pendant la période des vacances.

★★★★★