Comment agrémenter les rencontres chez soi avec du bon sirop ?

Les rencontres à la maison entre proches ou en famille sont des moments de joie et de réjouissance. Si les bons petits plats sont au rendez-vous, les boissons le sont tout autant. Parmi ces dernières, l’une d’entre elles reste et demeure incontournable. Il s’agit du sirop. Consommables sous plusieurs formes, les sirops sont recommandés et agrémentent fortement vos retrouvailles. Comment en faire à la maison pour faire plaisir à vos convives ? Les éléments de réponse dans cet article.

Pour quelles raisons réaliser du sirop à la maison ?

Les raisons qui peuvent pousser à réaliser des sirops chez vous à la maison sont nombreuses. La toute première, c’est la possibilité infinie de réalisation. En effet, vous pouvez réaliser un sirop à base de fruits, ingrédients ou encore herbes aromatiques. Vous laissez donc libre cours à votre imagination et vous pouvez facilement surprendre vos hôtes. Le plus intéressant, c’est que vous découvrez des sirops et leurs parfums également si vous en êtes à votre première expérience.

Outre les possibilités infinies et la découverte des saveurs, la préparation des sirops par vous-même vous permet de devenir un expert en la matière. En d’autres mots, vous serez en mesure de mieux maîtriser les dosages pour chaque composition. Ainsi, le breuvage concocté aura une saveur exquise et un goût original. De plus, chaque sirop portera votre touche et ne pourra se retrouver en magasin.

Quelles sont les règles fondamentales pour un sirop réussi ?

La réalisation d’un sirop suit des étapes. Chacune d’elles est indispensable pour l’obtention d’un résultat de qualité.

Pour commencer, il faut savoir que tout commence par l’infusion de l’ingrédient choisi pour aromatiser le sirop. Ce dernier peut se choisir parmi les fruits, les bonbons, les aromates ou encore les épices tout simplement. L’infusion se fait dans un mélange de sucre et de liquide. La plupart du temps, c’est l’eau qui est utilisée. Ces trois éléments sont ensuite chauffés afin d’obtenir la texture du sirop recherchée. Lorsque le résultat souhaité est obtenu, un filtrage s’ensuit pour mettre de côté les déchets éventuels et laisser le mélange refroidir. Pour finir, il faut l’introduire dans les bouteilles pour la conservation.

Si vous venez de découvrir les étapes succinctes de la préparation d’un sirop, il est important de maîtriser les dosages afin de trouver un équilibre entre les ingrédients. En d’autres mots, vous devez trouver le dosage parfait entre le sucre et le liquide utilisé. Généralement, il existe trois ratios sucre/liquide, à savoir :

  • La base pauvre, qui se réalise avec 0,5 doses de sucre et 1 dose de liquide. Ce ratio est généralement utilisé lorsque les liquides sont eux-mêmes sucrés à la base. L’exemple type, c’est le miel ;
  • La base simple, qui se réalise avec 1 dose de sucre et 1 dose de liquide ;
  • La base riche, qui se réalise avec 2 doses de sucre et 1 dose de liquide.

Il faut noter que ces trois ratios ne sont pas obligatoires, mais peuvent juste servir de référence. En d’autres mots, vous avez la capacité de faire votre dosage en fonction du résultat souhaité. Prenez cependant la peine de goûter à chaque fois pour éviter de passer à côté de votre préparation.

Pour les liquides, vous avez plusieurs possibilités. L’eau, l’alcool, le vinaigre ou encore un jus, tout est possible. Cependant, le dosage est encore une fois très important pour obtenir le goût recherché. C’est pareil pour l’ingrédient sucrant. Pour un sirop, vous n’êtes pas obligé d’utiliser du sucre. Des bonbons, du miel, de la betterave ou encore de la noix de coco sont quelques exemples. Laissez libre cours à votre imagination tout en prenant la peine de goûter régulièrement votre mélange.

Quelles sont les différentes méthodes de préparation pour un sirop ?

Pour préparer du sirop chez vous, vous avez deux possibilités. La première, c’est la préparation à froid. C’est une méthode assez lente qui a pour avantage de conserver le goût de l’ingrédient qui sert d’arôme. La seconde méthode consiste à faire une préparation à chaud. Elle est rapide et plus courante. Cependant, il est important de ne pas porter la préparation ou encore le liquide à ébullition, sinon les arômes risquent de cuire. Pour la préparation à chaud, vous pouvez utiliser plusieurs techniques, à savoir :

  • La préparation sous vide ;
  • La préparation à la casserole ;
  • La préparation aux ultrasons ;
  • La préparation au radiateur.

Pour agrémenter vos rencontres en famille, vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire un bon sirop. Dosez convenablement les éléments tout en prenant la peine de goûter au fur et à mesure pour ajuster votre préparation. Retenez également que le goût du mélange s’intensifie en refroidissant.

★★★★★