Comment savoir quand les brownies sont cuits

Vous voulez savoir quand vos brownies sont parfaitement cuits ?

Que vous aimiez les brownies moelleux et fondants ou les brownies moelleux ressemblant à des gâteaux, nous sommes là pour vous montrer comment préparer les friandises parfaites à chaque fois !

Vous pensez peut-être que c’est basique – faites simplement cuire les brownies au four selon les instructions et sortez-les lorsque le temps est écoulé. Mais, ce n’est pas si simple.

Parfois, même si vous suivez les instructions jusqu’au bout, vous pouvez toujours obtenir des brownies insuffisamment ou trop cuits.

Alors aujourd’hui, nous allons vous expliquer les nombreuses façons de savoir quand vos brownies sont cuits. De plus, nous avons également plusieurs conseils pour préparer les meilleurs brownies !

Comment savoir quand les brownies sont cuits

La première chose que vous devez considérer est le type de brownies que vous préparez. Sont-ils plus pâteux ou ressemblant à du fudge ? C’est important à savoir car la cuisson des brownies en dépend !

Brownies façon gâteau

Si vous préparez des brownies ressemblant à des gâteaux, vérifiez leur apparence. Une fois que vous voyez les bords se détacher des côtés de la casserole, il est temps de les sortir du four.

Vous pouvez aussi faire le bon vieux test du cure-dent. Voici comment faire : plantez un cure-dent au centre de votre casserole. S’il ressort propre, c’est qu’ils sont cuits.

Brownies fondants

Passons maintenant aux brownies fondants ! Qui, soyons honnêtes, sont les meilleurs.

Vous pouvez également utiliser le test du cure-dent pour ces brownies, mais vous ne voulez pas qu’ils ressortent propres. Cela signifie qu’il est trop cuit, sec et friable.

Au lieu de cela, ce que vous voulez voir, c’est un peu de miettes brunes sur le cure-dent. Les miettes doivent être humides, pas mouillées. Si le cure-dent sort avec de la pâte humide et collante, il faut plus de temps pour cuire.

Si vous le sortez à ce stade, vous obtiendrez des brownies extrêmement humides que vous ne pourrez même pas couper en carrés.

Attention cependant aux pépites de chocolat. Si vous obtenez un cure-dent tout brun et humide, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas assez cuit. Au lieu de cela, vous auriez pu simplement enfoncer le cure-dent dans une pépite de chocolat fondue !

Donc, si vous avez chargé vos brownies avec des tonnes de pépites de chocolat, plantez plusieurs cure-dents dans la pâte pour plus de précision.

Maintenant, beaucoup de gens recommandent une sous-cuisson pour des brownies encore plus fondants. Mais il y a une ligne fine entre les brownies non cuits et les brownies fondants, vous devez donc faire attention !

Brownies extrêmement fondants

Les choses sont un peu différentes aussi si vous faites des brownies fondants extrêmement gluants.

Les brownies extra fondants nécessitent plus d’huile, de sorte que le cure-dent sortira toujours avec des morceaux de brownie. Ce qui rend la vérification de la cuisson un peu plus délicate, mais rien que vous ne puissiez gérer !

Conseil rapide: Si vos brownies extra fondants ont un brillant brillant, ils ont besoin d’un peu plus de temps.

La pâte non cuite a un brillant brillant, tandis que la pâte cuite et le chocolat fondu sont plus ternes. Donc, tout ce que vous avez à faire est de faire attention à l’apparence de ces miettes de brownie. S’il est encore brillant, il n’est pas encore cuit, mais s’il est plus foncé et mat, c’est cuit.

Faut-il se fier au temps de cuisson ?

Le temps de cuisson vous donne une bonne idée du moment où vos brownies seront cuits, mais il y a beaucoup trop de facteurs qui peuvent affecter cela. Alors oui, utilisez le temps de cuisson comme guide, mais ne vous y fiez pas uniquement.

Par exemple, votre four peut être trop chaud ou pas assez chaud. Vous devez donc vérifier vos brownies au moins une minute ou deux avant le temps de cuisson recommandé.

Une autre variable est la taille de la casserole que vous utilisez. S’il est trop gros, vos brownies cuiront plus vite. Trop petit, et il faut plus de temps que prévu.

Et saviez-vous que même le matériau du moule peut affecter le temps de cuisson parfait ? Oui, si votre poêle est plus foncée ou en verre, vos brownies cuiront plus vite. Les casseroles de couleur claire et brillantes conduisent la chaleur de manière plus uniforme, alors essayez de vous en procurer.

N’oubliez pas non plus la chaleur résiduelle. N’ayez pas trop peur de ne pas trop cuire les brownies, car ils continueront de cuire encore quelques minutes même après leur sortie du four.

La méthode la plus précise

La meilleure façon de savoir si vos brownies sont cuits est d’utiliser un thermomètre numérique. Que vous prépariez des brownies moelleux ou moelleux, c’est le meilleur outil pour vérifier la cuisson.

Vous voulez que les brownies aient une température interne supérieure à 136 degrés Fahrenheit, au moins. C’est la température à laquelle les bactéries telles que la salmonelle meurent. Donc, passé ce point, vos brownies sont sans danger pour la consommation.

Les brownies ne prendront pas tant qu’ils n’auront pas atteint 144 degrés, vous voudrez donc continuer à cuire jusqu’à ce qu’ils atteignent ce point. La température la plus optimale pour des brownies parfaitement fondants est de 165 degrés.

Mais, si vous voulez un brownie cakey, laissez-le au four jusqu’à ce qu’il atteigne 210 degrés. C’est la température interne d’un gâteau ordinaire, alors attendez-vous à un brownie moelleux et moelleux à ce stade.

Trucs et astuces pour faire les meilleurs brownies

Utilisez des ingrédients de haute qualité tels que du beurre frais et de la vraie vanille. Et puisque le chocolat est la vedette du plat, veillez à en utiliser un d’excellente qualité.

Utilisez des ingrédients à température ambiante. Si les œufs et l’eau sont froids, le chocolat chaud les choquera et formera une texture étrange.

Ne pas trop battre les œufs. Cela incorporera trop d’air dans le mélange, ce qui lui donnera une consistance plus pâteuse. A moins que ce ne soit ce que vous vouliez !

Attendez quelques minutes avant de combiner votre mélange de chocolat fondu chaud et d’œufs. Vous faites des brownies ici, pas des œufs brouillés au chocolat. Alors soyez patient – laissez le chocolat refroidir un peu !

Reposez la pâte. Si vous avez le temps, laissez reposer votre pâte au réfrigérateur quelques heures ou toute la nuit. Cela améliorera la texture et la saveur de vos brownies.

Comme je l’ai dit, la taille de la casserole est essentielle, alors utilisez simplement ce qui est spécifié dans la recette. Si vous n’avez pas la bonne taille, ajustez le temps de cuisson en conséquence.

Bien graisser la poêle avec de la margarine, du beurre ou un aérosol de cuisson. Il n’y a rien de pire que d’avoir de délicieux brownies qu’on ne peut pas sortir de la poêle !

Ne faites pas cuire deux moules à la fois. Les brownies doivent être sur la grille du milieu du four pour une cuisson uniforme. Donc, désolé, mais il n’y a pas de raccourci ici.

Ne coupez pas les brownies juste après la cuisson. Je sais, c’est difficile de résister; mais encore une fois, soyez patient! Si vous attendez plusieurs minutes, trancher des coupes nettes de brownies sera un jeu d’enfant.

Tamisez les ingrédients secs avant de les ajouter à votre mélange humide. Cela les gonflera, ce qui facilitera l’incorporation de tous les ingrédients.

★★★★★