23 meilleurs desserts philippins

Contrairement à d’autres cuisines qui proposent des friandises légères et rafraîchissantes, Desserts philippins sont souvent fabriqués à partir de riz et de féculents.

Ils ont tendance à être lourds sur le ventre, ce qui les rend parfaits pour le petit déjeuner (agahan) ou une collation l’après-midi (merienda).

Les Philippins sont des amateurs de desserts, ils ont donc une myriade de friandises alléchantes à offrir.

Ces 23 sont les meilleurs des meilleurs. Non seulement ils sont merveilleusement sucrés, mais ils sont également rassasiants et réconfortants.

Vous cherchez des douceurs traditionnelles pour remplir votre ventre et faire plaisir à votre cœur ?

Vous êtes au bon endroit. Régalez vos yeux et vos papilles avec ces desserts philippins réconfortants et apaisants!

1. Bonjour bonjour

Peut-être le dessert philippin le plus populaire, le halo-halo est un dessert de glace pilée suprême.

« Halo » est un mot philippin qui signifie « mélanger » ou « remuer », ce qui est exactement ce que vous ferez quand on vous donnera un grand verre de halo-halo.

À l’aide d’une cuillère allongée, vous mélangerez tous les ingrédients ensemble de manière à ce qu’ils soient tous imbibés de lait et de glace.

Quand je dis ingrédients, je parle de bananes sucrées, de patates douces, de taro, de jacquier, de gelée, de haricots mungo, de grains de maïs, de noix de coco et de perles de tapioca.

Et ça ne s’arrête pas là. Toute cette bonté est surmontée d’un monticule de glace pilée, de lait, de crème anglaise, de confiture d’igname violette et de crème glacée.

Parlez d’une explosion de texture et de saveurs!

2. Flan Leche

La version philippine du pudding au caramel, le flan de leche est un dessert traditionnel servi pendant la période des fêtes.

C’est une crème pâtissière onctueuse et soyeuse débordant d’un épais sirop de caramel, et c’est tout simplement divin.

Alors que le flan de leche est indéniablement délicieux tel quel, les gens aiment le fusionner avec d’autres desserts.

Un gâteau au fromage au flan de leche, par exemple, est un incontournable. Il en va de même pour le gâteau au flan ube leche ridiculement riche.

3. Biko (gâteau de riz gluant)

Le riz gluant ou gluant est mélangé à un sirop de riz brun à la noix de coco et cuit à la perfection.

Le biko est un « kakanin » traditionnel philippin (dessert à base de riz) servi au petit-déjeuner ou mérienda.

Comme il est fabriqué à partir de riz, il est très lourd, mais il crée une forte dépendance.

Biko est doux et a une consistance moelleuse unique.

Le riz est ramolli dans du lait de coco pour former un mélange collant et quelque peu homogène, mais vous obtiendrez toujours de petits morceaux de grains de riz caoutchouteux ici et là.

4. Langue de chat

Ces biscuits croustillants fondent dans la bouche. Si vous n’avez pas essayé la version philippine des biscuits au beurre, vous manquez quelque chose.

Fabriquée avec du lait, du beurre, de la farine et des blancs d’œufs, la lengua de gato est un régal simple mais très addictif.

Sérieusement, il est impossible de s’arrêter à un. Ou deux. Ou trois. C’est pourquoi ils sont vendus dans de grands pots !

La lengua de gato a une forme ovale étroite, d’où son nom. C’est le terme langue de chat est l’espagnol pour « langue de chat ».

5. Ginataang Halo-Halo

Si vous avez froid ou si vous avez le cafard, le ginataang halo-halo est fait pour vous.

Douce, épaisse et copieuse, cette soupe est sûre de renverser n’importe quel froncement de sourcils. C’est la nourriture réconfortante philippine à son meilleur.

Des morceaux de patates douces, des bananes sucrées, du taro, des boulettes de riz gluant et des perles de tapioca nagent dans une soupe riche à base de lait concentré sucré et de lait de coco.

Servi chaud, une cuillerée de ginatan réchauffera votre corps, votre cœur et votre âme. C’est un remontant instantané !

6. Salade Buko

La noix de coco douce et tendre est la vedette de ce dessert sucré et crémeux.

Les Philippines regorgent de cocotiers, c’est pourquoi ils sont largement utilisés dans leur cuisine. Cette salade en est un parfait exemple.

Les fruits, les fruits de palme, la gelée de noix de coco (nata de coco) et la noix de coco râpée sont enrobés d’une épaisse crème sucrée. C’est bourré de couleurs, de saveurs et de textures!

sept. Mais avec Yelo

Mais con yelo, qui signifie maïs avec glace en espagnol, est un dessert simple mais satisfaisant que les Philippins adorent manger pour combattre la chaleur.

Des grains de maïs sucrés et juteux flottent dans du lait froid et rafraîchissant.

Il se sert dans un verre et se déguste généralement à la cuillère, mais ne soyez pas surpris de voir les gens l’avaler comme une boisson !

Mais con yelo est aussi la chose la plus facile à faire. Le maïs en conserve est tout ce dont vous avez besoin. Il suffit de mélanger cela avec du lait et du sucre et de servir avec de la glace.

8. Gâteau de manioc

Le gâteau au manioc est une friandise riche, moelleuse et au fromage à laquelle il est impossible de résister.

Le manioc ou le yuca râpé est cuit dans du lait concentré sucré, du beurre et du lait de coco et recouvert d’une garniture au fromage. Ce dessert est un incontournable.

Outre la saveur sucrée, beurrée et fromagère, ce qui distingue le gâteau de manioc, c’est sa consistance moelleuse et gluante unique.

C’est tellement paradisiaque qu’une tranche ne suffira pas.

9. Minatamis na Saging

Des plantains sucrés, de la cassonade et de l’eau sont tout ce dont vous avez besoin pour préparer les Minatamis na Saging sucrés et moelleux (bananes sucrées).

Saba, ou plantains sucrés, sont des bananes courtes mais épaisses cultivées à l’origine aux Philippines.

Bien qu’ils puissent être consommés crus, ils sont plus doux et plus savoureux lorsqu’ils sont cuits.

Comme ils ne sont pas trop sucrés, les Philippins les cuisent souvent dans du sirop de cassonade, ce qui leur donne du goût et une délicieuse teinte dorée.

Minatamis na saging peut être dégusté chaud ou glacé avec de la glace. Les bananes sont douces et moelleuses avec une riche saveur de caramel.

dix. Confiture d’ube

Un autre dessert philippin classique est l’ube, une confiture à base d’igname violette et de lait.

La confiture d’Ube est douce, crémeuse et chargée de saveur d’igname violette.

Il peut être utilisé comme pâte à tartiner, aromatisant pour les pâtisseries et les glaces, ou mon préféré – mangé seul.

Prenez une cuillère gigantesque car un coup de langue et vous serez accro.

Outre la saveur et la texture paradisiaques, la confiture d’ube est également magnifiquement violette. Cette teinte magnifique le rend encore plus appétissant.

11. Souman

Voici une autre friandise à base de riz. Suman est une friandise sucrée, douce et moelleuse qui est garantie de faire tomber vos chaussettes.

Bien qu’il n’y ait rien de spectaculaire dans le riz gluant cuit, vous serez surpris de voir à quel point ce dessert est savoureux !

Le riz gluant est enveloppé dans des feuilles de bananier et cuit à la vapeur, ce qui lui confère un arôme merveilleusement rafraîchissant.

Quant à la saveur? Oh mec. Garnissez-le d’une sauce au caramel à la noix de coco et vous aurez un régal pécheur et paradisiaque. C’est aussi très bon avec des mangues mûres !

12. Buko Pandan

Buko pandan est une confection simple qui satisfera toutes les envies sucrées.

Bukoou jeune noix de coco râpée douce, est mélangée à des cubes de gélatine à saveur de pandan et enrobée d’une crème épaisse sucrée.

C’est un favori des Philippins et pour une bonne raison.

Si vous n’avez jamais entendu parler de pandan auparavant, vous allez vous régaler. Le pandan est une feuille odorante du pandan ou du palmier à vis.

Ces feuilles elles-mêmes ne sont pas comestibles mais sont largement utilisées pour aromatiser les desserts. Avec son arôme de vanille, il se marie à merveille avec le sucre.

Servi froid, le buko pandan vous offre un dessert rafraîchissant bourré de saveurs et de textures.

13. Polvoron

Polvoron est la version philippine du sablé classique. C’est beurré, crémeux et merveilleusement friable. Mieux encore, il ne nécessite aucune cuisson.

Ce qui distingue polvoron, c’est le fait que vous n’avez pas besoin du four pour le préparer.

Faites simplement frire votre farine et mélangez-la avec du lait en poudre, du sucre et du beurre. Vous obtiendrez un mélange épais et sablonneux que vous pourrez facilement modeler en différentes formes.

Le cookie résultant est riche et incroyablement doux, il s’effrite dans la bouche à chaque bouchée.

14. Mamon (gâteau philippin)

Mamon est la version philippine du gâteau éponge.

Gâteau moelleux et moelleux garni de fromage et cuit à la perfection : c’est ce que vous pouvez attendre du mamon classique.

Outre sa consistance légère et moelleuse, la garniture au fromage croustille à la cuisson, vous offrant un merveilleux contraste de textures.

Inutile de glacer ce mini-cake ! C’est la seule façon d’apprécier sa saveur riche et onctueuse.

Associez-le à du café pour un petit-déjeuner parfait ou une gâterie d’après-midi.

15. Putō

Puto est un autre « kakanin » (dessert à base de riz) que les Philippines ont à offrir.

C’est un petit gâteau rond cuit à la vapeur qui est parfait seul ou associé à d’autres plats philippins.

Grâce au riz gluant, le puto a une consistance douce et spongieuse. C’est légèrement sucré, ce qui le rend si addictif.

Le puto est souvent blanc avec une bande de fromage sur le dessus. Mais vous trouverez également d’autres magasins qui les vendent dans différentes saveurs et couleurs.

16. Taho

Un voyage aux Philippines ne serait pas complet sans entendre un vendeur de taho crier « taho » dans des rues et des routes au hasard tôt le matin.

Taho est un petit-déjeuner traditionnel philippin composé de tofu ultra-lisse et soyeux et de perles de tapioca nageant dans un sirop de cassonade chaud.

Le taho est servi dans une petite tasse et peut être mangé avec une cuillère ou consommé comme boisson.

Ce n’est peut-être pas la friandise la plus saine, mais c’est peut-être le petit-déjeuner à emporter le plus populaire du pays.

17. Bibingka (gâteau au lait de coco)

Le bibingka est un gâteau chaud au lait de coco recouvert de beurre et garni de fromage et d’une tranche d’œuf salé.

Aux Philippines, vous saurez que c’est la saison de Noël une fois que vous aurez vu des vendeurs de rue concocter du bibingka.

Le gâteau lui-même est moelleux et sucré, et le beurre, le fromage et l’œuf salé lui confèrent un bel équilibre de saveurs.

Souvent vendue devant les églises catholiques, la bibingka est la collation de base à manger après avoir entendu la Misa de Gallo.

C’est une série de messes célébrées à minuit du 16 au 24 décembre pour célébrer la naissance de Jésus.

18. Tarte aux oeufs

Une croûte croustillante et beurrée remplie d’une crème pâtissière onctueuse et veloutée.

Une part de cette tarte aux œufs riche et crémeuse est tout ce dont vous avez besoin pour renverser cette mauvaise humeur.

La tarte aux œufs est un dessert super simple mais incroyablement spectaculaire.

Fabriquée principalement avec des œufs et du lait concentré sucré, la crème pâtissière a une teinte jaune dorée.

Mais comme la tarte est cuite à découvert pendant 45 minutes à une heure, le dessus se carbonise et devient brun doré, donnant à la tarte un extérieur légèrement croustillant et caramélisé.

19. Macarons à la noix de coco

La noix de coco desséchée, le lait concentré sucré, les œufs, la vanille et le beurre rendent ces petits gâteaux riches, crémeux et tellement gluants.

Cela peut sembler si basique, mais la combinaison de la noix de coco et de la vanille est un mariage paradisiaque.

Légèrement sucré et parfaitement noisette, les saveurs se marient très bien avec les gâteaux super moelleux et décadents.

20. Palitaw

Le palitaw est un petit gâteau plat et rond à base de riz gluant sucré cuit dans de l’eau bouillante. C’est doux et moelleux, un peu comme le mochi japonais.

« Palitaw » dérive du mot philippin « litaw », qui signifie « apparaître » ou « se montrer ».

Il porte ce nom car les galettes de riz flottent à la surface de l’eau bouillante une fois la cuisson terminée.

Les gâteaux sont ensuite enrobés de noix de coco râpée, de sucre muscovado et de graines de sésame grillées, qui donnent à la collation ses saveurs et ses textures distinctes.

21. Queue de banane

La queue de banane est une autre méthode pour cuire les bananes saba. Les plantains sucrés sont enrobés de cassonade et enfilés sur des bâtonnets de bois et frits jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

La cassonade forme un revêtement de caramel croquant sur les bananes, vous donnant ce merveilleux croustillant à l’extérieur, tendre à l’intérieur.

Le caramel parfume aussi parfaitement les bananes, qui en elles-mêmes ne sont pas trop sucrées.

La queue de banane est couramment vendue par les marchands ambulants et consommée pour mérienda (goûter de l’après-midi).

22. Silvanas

S’il y a un concours pour le dessert philippin le plus délicieux, pour moi, silvanas est le grand gagnant.

Deux biscuits à la meringue croustillants de forme ovale sont fourrés et enrobés de crème au beurre suisse sucrée et de noix de cajou moulues.

Ils sont croquants et moelleux, sucrés et noisettés, et carrément délicieux.

Les gaufrettes de meringue donnent aux biscuits un merveilleux croquant, tandis que la crème au beurre offre un contraste sucré et beurré.

Les noix de cajou ajoutent une saveur de noisette savoureuse et sont encore plus croquantes. Ensemble, les trois composants font la gâterie la plus paradisiaque.

23. Touron

Le dernier mais non le moindre est le turon, une friandise à la banane caramélisée et frite qui satisfera à coup sûr votre envie de banane.

Les plantains sucrés sont trempés dans de la cassonade, recouverts d’enveloppes pour rouleaux impériaux, enrobés à nouveau de cassonade et frits à la perfection.

L’emballage et le sucre rendent la collation croustillante et croquante, et les bananes lui donnent une si belle saveur sucrée et tropicale.

Le Turon a un goût incroyable tel quel, mais essayez-le avec une boule de glace à la vanille. Le contraste entre le turon chaud et la glace froide est divin.

★★★★★