20 recettes vénézuéliennes authentiques

Un voyage culinaire en Amérique du Sud n’est pas complet sans essayer ces papilles gustatives Recettes vénézuéliennes!

Le Venezuela est célèbre pour sa riche culture et ses paysages majestueux.

Avec des influences d’Espagne, d’Italie, de France et d’Afrique de l’Ouest, la cuisine du pays est également assez impeccable.

Un plat vénézuélien classique contient généralement du maïs, des bananes plantains, des haricots et du fromage.

Aromatisés d’un mélange parfait d’épices, ces plats vous épateront à coup sûr.

Si vous vous ennuyez avec votre dîner de semaine habituel, puis-je vous suggérer d’essayer ces recettes faciles ?

Pleins de couleurs et de saveurs, ces plats exotiques ajouteront du piquant à votre repas.

De l’entrée au dessert, ces plats vénézuéliens seront vos nouveaux favoris.

1. Arepas vénézuélien

Ce n’est pas un vrai voyage au Venezuela sans les classiques arepas.

Ces galettes de maïs sont croustillantes à l’extérieur et tendres à l’intérieur et remplies de tout ce qui est délicieux.

Que vous le farciez de haricots et de fromage, de viande hachée ou d’œufs brouillés, la combinaison des goûts et des textures crée une belle harmonie de saveurs dans votre bouche.

Cette recette facile vous apprend à faire des arepas selon trois méthodes différentes. Vous pouvez les griller, les cuire au four ou les faire frire, et le résultat sera toujours incroyable.

2. Cachapas (crêpes de maïs vénézuéliennes)

Les cachapas sont des crêpes sucrées à base de pâte de maïs fraîche chargée de grains de maïs.

Tout comme les crêpes américaines, les cachapas peuvent être garnies de beurre, de fromage et d’une variété de confitures et de pâtes à tartiner.

Il peut également être dégusté avec des accompagnements salés tels que du jambon, du bœuf ou mon préféré – le chicharron (couennes de porc frites).

Cet incontournable du petit-déjeuner est si populaire qu’il est proposé à la fois dans les restaurants formels et dans la rue.

3. Haricots noirs vénézuéliens

Les haricots sont un autre aliment de base de la cuisine vénézuélienne.

C’est un plat d’accompagnement commun à de nombreuses entrées, y compris le plat national du pays, le pabellon criollo (plus sur cela plus tard).

Les haricots noirs séchés sont cuits lentement dans du bouillon de poulet aromatisé à la sauce Worcestershire, à la mélasse, au cumin, à l’oignon et à l’ail.

Les poivrons lui donnent une touche de couleur, tandis que le bacon ajoute une saveur fumée.

4. Bâtonnets de fromage vénézuélien (Tequenos)

Les tequenos sont comme des bâtonnets de mozzarella, seulement 10 fois meilleurs.

Cet amuse-gueule vénézuélien populaire consiste en un bâton de queso blanco recouvert de pâte et cuit ou frit à la perfection.

Une fois cuite, la pâte se transforme en ce pain sucré croustillant et tendre qui scelle le fromage blanc fondu.

Ils sont épiques en eux-mêmes, mais sont encore plus phénoménaux avec une trempette, comme le guasacaca.

5. Chicha vénézuélienne (riz et boisson au lait)

C’est l’heure d’un rafraichissement ! Quoi de mieux pour se rafraîchir par une chaude journée d’été qu’avec un verre de boisson fraîche ?

La chicha est douce, crémeuse et tout simplement divine.

La boisson vénézuélienne populaire est obtenue en faisant tremper et en cuisant du riz dans de l’eau infusée à la cannelle et en le mélangeant avec différents types de lait.

Si vous ne pouvez pas imaginer à quoi ça ressemble, considérez-le comme un riz au lait à boire.

6. Pabellon Criollo (viande vénézuélienne, riz et haricots)

J’ai mentionné le pabellon criollo en passant, et il est maintenant temps de discuter de ce qu’est ce plat.

Ce n’est que le plat national du pays, vous pouvez donc déjà dire que c’est super spécial.

Une assiette de pabellon criollo comprend du bœuf effiloché, des haricots noirs garnis de fromage blanc râpé, du riz blanc et des plantains frits.

Chaque composant apporte une saveur unique et, ensemble, ils forment un repas harmonieux.

Comme si cela ne pouvait pas être mieux, le plat est aussi généralement servi avec des tranches d’avocat. Quel repas copieux et satisfaisant en effet.

7. Salade de poulet vénézuélienne

La salade de poulet vénézuélienne n’est pas votre salade de feuilles typique. En fait, il ne contient pas du tout de légumes-feuilles.

Au lieu de cela, vous obtenez un mélange de poulet râpé et d’avocats en purée.

Assaisonnée d’herbes et d’épices, la salade riche et crémeuse obtient un joli contraste de saveurs terreuses.

Que vous l’appréciiez seul ou comme garniture pour les wraps et les sandwichs, vous ne pouvez pas vous tromper.

8. Guasacaca vénézuélien (sauce à l’avocat)

Le guasacaca est une sauce crémeuse à base d’avocats écrasés. Sonne familier? Eh oui, le guasacaca est la version vénézuélienne du guacamole !

Assaisonné d’herbes et d’épices, le guasacaca fait une excellente trempette, sauce, vinaigrette et tartinade.

Garnissez-en des steaks, des hamburgers, des tacos, des hot-dogs et des pommes de terre, et voyez la différence que cela fait.

9. Pâté au poulet vénézuélien

Le pâté au poulet est un délicieux aliment réconfortant qui ne manquera pas de renverser les sourcils. Ça s’appelle polvorosa de pollo au Venezuela, et je dois admettre que leur version est meilleure.

Outre le ragoût de poulet riche et savoureux, ce qui distingue le pâté au poulet vénézuélien, c’est sa croûte unique.

Appelée « polvorosa », qui signifie « poussière » en espagnol, la croûte est merveilleusement douce et délicate.

10. Pasticho vénézuélien

C’est la lasagne du Venezuela, et c’est extraordinairement incroyable.

Les couches de nouilles à lasagne al dente et de sauce bolognaise sont déjà étonnantes, mais le pasticho a plus à offrir.

Une sauce béchamel riche et beurrée donne une autre couche de saveur. Le parmesan et la mozzarella le rendent d’autant plus riche, crémeux et addictif.

11. Casabe (pain de manioc)

Casabe est un pain plat croustillant à base de farine de manioc. Contrairement au pain conventionnel, celui-ci est riche en fibres et est également sans gras et sans cholestérol.

Bref, c’est le genre de pain que vous ne vous sentirez pas coupable de manger !

Casabe peut être consommé à tout moment de la journée et servi de différentes manières.

Qu’il soit consommé tel quel, recouvert de tartinade ou trempé dans des soupes et des ragoûts, vous ne pouvez pas vous tromper.

12. Papelón con Limon

Papelon con Limon est un autre désaltérant vénézuélien populaire parfait lors d’une chaude journée d’été.

Mélangez simplement des citrons verts, du papelon et de l’eau, et le tour est joué, vous obtenez une boisson super rafraîchissante.

Maintenant, qu’est-ce qu’un papelon ? Aussi appelé piloncillo et panela, c’est de la canne à sucre non raffinée largement utilisée dans toute l’Amérique latine.

C’est difficile à trouver, mais ça vaut le coup d’essayer. S’il n’est pas disponible dans votre épicerie latine locale, commandez-le en ligne !

13. Smoothie vénézuélien à la noix de coco

Rien qu’à l’idée de siroter cette boisson, je me sens déjà rafraîchi. Je peux même sentir la brise de l’océan et entendre les arbres se balancer !

Appelée cocada, la boisson est faite avec du lait de coco frais, de la viande et du lait concentré sucré.

Il est complété par de la cannelle et encore plus de lait concentré sucré. Effort minimum, saveur maximum !

Paradis tropical, me voilà.

14. Perico (œufs brouillés vénézuéliens)

Les œufs brouillés ne crient pas vraiment d’excitation. Mais attendez d’avoir essayé perico. Ces œufs brouillés d’Amérique latine ne ressemblent à aucun autre.

Mélangés avec de l’oignon, des tomates et des poivrons rouges, ces œufs brouillés sont vraiment uniques en leur genre.

Associez-les avec du riz, farcissez-les sur des arepas ou mangez-les seuls. Quoi que vous décidiez, vous passerez sûrement un bon moment.

15. Asado Negro

L’asado negro est composé de bœuf mijoté et fondant dans la bouche dans un riche bouillon infusé de vin.

Outre le vin, le bouillon est également aromatisé avec du laurier, de l’origan, des carottes, des oignons, des poivrons et du sucre.

Le mélange est ensuite réduit en purée pour faire une sauce épaisse qui enrobe magnifiquement le bœuf.

Servi sur un lit de purée de pommes de terre ou de riz blanc et de plantains frits, l’asado negro est la nourriture réconfortante vénézuélienne à son meilleur.

16. Papitas De Leche (truffes au lait vénézuéliennes)

Si vous pensez que les truffes classiques sont délicieuses, attendez d’essayer les papitas de leche. Mon Dieu, qu’avons-nous fait pour mériter quelque chose d’aussi incroyable ? !

Les papitas de leche, qui signifient « petites pommes de terre au lait », sont des bouchées de douceurs crémeuses et fondantes qui changeront votre vie pour toujours. Sérieusement, ils sont si bons.

Et étonnamment, ces petites merveilles ne nécessitent que trois ingrédients : du lait en poudre, du lait concentré sucré et du sucre en poudre.

17. Alfajores

Les alfajores sont des sandwichs sablés avec une garniture au dulce de leche. Une bouchée vous rendra fou amoureux.

Les biscuits sont si doux et friables qu’ils fondent dans la bouche, tandis que le dulce de leche est parfaitement sucré avec une pointe de sel.

Ensemble, ils font un diable d’un dessert addictif. Je vous mets au défi de vous arrêter à un !

18. Plantains sucrés vénézuéliens

En raison de leur abondance, les plantains sont un aliment de base de la cuisine vénézuélienne. Ils sont généralement utilisés comme ingrédient ou plat d’accompagnement, mais dans cette recette, ils sont la vedette.

Les plantains sont frits dans de l’huile et du beurre et saupoudrés de sucre à la cannelle.

Le sucre caramélise pendant la cuisson, créant une coque dure et croustillante qui enrobe les tendres plantains. Mon Dieu, vous ne croirez pas à quel point ils sont incroyables !

19. Quesillo (Flan vénézuélien)

Si vous aimez les desserts crémeux et lactés, vous devez faire de la place pour le quesillo.

Custard porte plusieurs noms. Les Français l’appellent crème caramel, tandis que pour les Espagnols, c’est du flan. Les Vénézuéliens, quant à eux, le connaissent sous le nom de quesillo.

Une simple combinaison de lait, d’œufs, de sucre et de vanille crée un quesillo lisse et velouté.

Avec un sirop sucré et collant qui suinte du dessus, ce dessert spectaculaire est une excellente façon de terminer n’importe quel repas.

20. Marquesa au chocolat vénézuélien

Le chocolat Marquessa est un dessert simple et infaillible, parfait pour les occasions spéciales.

Ce gâteau sans cuisson comprend des couches alternées de biscuits Marie trempés dans du lait au chocolat, de la crème au beurre au chocolat, et c’est tout ! C’est tout ce qu’elle a écrit.

Les biscuits Maria ou galletas Maria sont des biscuits populaires en Amérique latine et en Europe.

Ce qui est spécial à leur sujet, c’est qu’ils sont capables de conserver leur forme même lorsqu’ils sont trempés dans un liquide.

★★★★★