Un groupe de 300 anciens collaborateurs afghans et leurs familles arrivent à la base aérienne de Torrejn

L’avion fait partie de l’opération du gouvernement espagnol visant à évacuer le personnel qui a collaboré en Afghanistan avec les autorités espagnoles

Un groupe de quelque 294 anciens collaborateurs afghans et leurs familles arrivent à la base pour
Un groupe de quelque 294 anciens collaborateurs afghans et leurs familles arrivent à la base aérienne de Torrejn,ZIPI ARAGNEFE
  • Grand angle Afghanistan : une année noire sous l’ombre des talibans
  • Afghanistan La fin amère après deux décennies de la mission la plus difficile de l’armée : « Nous avons toujours craint que cela n’arrive »

Un groupe de quelque 294 anciens collaborateurs afghans et leurs familles sont arrivés ce soir à la base aérienne de Torrejn de Ardoz (Madrid) dans un avion depuis Islamabad (Pakistan).

L’avion, affrété par le ministère de la Défense de la capitale pakistanaise, a atterri vers dix heures quinze du soir à la base aérienne et fait partie de l’opération du gouvernement espagnol visant à évacuer le personnel qui a collaboré à Afghanistan avec les autorités espagnoles.

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, José Manuel Albares et le secrétaire d’État à la Migration, Isabel Castro Fernandez, Ils ont accueilli le nouveau groupe d’Afghans au pied de la piste, dont quinze bébés.

L’arrivée de ce groupe coïncide avec le premier anniversaire de l’opération de sauvetage lancée par l’Espagne après l’arrivée au pouvoir des talibans.

Selon des sources de Ministère de l’Inclusion et de la Migration, A leur descente d’avion, les 294 Afghans seront informés de la possibilité de demander une protection internationale en Espagne par des membres de la HCR et la Bureau de l’asile et des réfugiés du ministère de l’Intérieur.

Les nouveaux arrivants peuvent faire cette demande ce soir même après avoir passé le contrôle des étrangers devant la police de Torrejn.

Le ministre Albares attend au pied de la piste l'arrivée des collaborateurs afghans.
Le ministre Albares attend au pied de la piste l’arrivée des collaborateurs afghans.EFE

Comme on estime que tout le monde va demander refuge, Inclusion a organisé, en collaboration avec les organismes sociaux, leur transfert vers les centres d’accueil ce soir, où ils passeront les prochains mois le temps de traiter leur demande.

Les sources ont précisé que 32 familles vont être orientées vers des centres gérés par une demi-douzaine d’entités (telles que CEAR, Croix-Rouge, ACCEM)où commencer votre processus de réception en Saragosse, Guadalajara et Communauté de Madrid.

Jusqu’à présent, l’Espagne a évacué environ 3 000 personnes d’Afghanistan, dont les deux tiers sur la vingtaine de vols au départ de la capitale afghane –Kaboul– entre le 16 et le 27 août 2021.

Par la suite, d’autres vols sont arrivés avec des réfugiés afghans – de divers pays tels que Pakistan, Iran et Turquie-, le dernier il y a quelques semaines

★★★★★