Le week-end le plus chaud de l’année laissera des sommets allant jusqu’à 47 ° C bien que ce ne soit pas une vague de chaleur

Dimanche, les thermomètres frapperont le toit dans une bonne partie de l’intérieur de la péninsule, en particulier dans la vallée du Guadalquivir, et lundi, ils le feront dans la région méditerranéenne.

Le week-end arrive m
Le week-end le plus chaud de l’année arrive.IOURI KOCHETKOVEFE

Le week-end le plus chaud de l’année laissera des maximums jusqu’à 47C bien qu’il soit prévisible que le record de maximum absolu ne sera pas battu dans Espagne (49C) lors de cet épisode de fortes chaleurs, en tant que porte-parole du Agence météorologique de l’État (AEMET), Bea hervella, qui a également exclu qu’il y ait finalement un vague de chaleur à la campagne.

La porte-parole a détaillé que ce week-end « sera le plus chaud de l’année pour l’instant » car il apportera « un épisode bref mais intense de températures élevées dont les gros titres nous obligent à concentrer notre attention sur les zones où la chaleur sera la plus puissante. « 

De plus, dimanche, les thermomètres atteindront un plafond dans une grande partie de l’intérieur de la péninsule, en particulier dans le Vallée du Guadalquivir, et lundi, ils zone méditerranéenne. En général, de nombreux records locaux devraient être battus.

« Cependant, il est peu probable que les éphémérides les plus significatives tombent, c’est-à-dire le maximum absolu atteint en Espagne, qui est crypté à 49C marqué dans différents ports et différentes dates, comme dans cija, au Séville, le 13 juin 1981; au Hornachuelos (Cordoue) le 29 août 1959 ou Manzanares (Ville royale), le 14 août 1962, entre autres », comme le rappelle Hervella.

Ainsi, la porte-parole a reconnu que « les maximums prédits les plus élevés de l’épisode pourraient même atteindre 47C » mais a souligné qu' »il n’est pas prévu » d’atteindre 49C afin que « ce record historique » ne tombe pas.

Il a également exclu qu’il y ait une vague de chaleur « parce que les trois exigences ou conditions nécessaires ne sont pas remplies : dépassement de certains seuils de température, persistance dans le temps et zones d’impact significatives suffisantes ».

Situation « de stabilité progressive »

Concernant l’évolution de la situation dans les prochaines heures, Hervella a souligné que la situation actuelle est « une situation de stabilité progressive », avec le pays sous une nette dominance anticyclonique qui favorise que les maximums « continuent de rebondir de manière généralisée pour le deuxième jour consécutif » alors que la présence d’une température basse dans le sud de la péninsule, un orage, facilite l’entrée d’une masse d’air chaud d’origine africaine.

« Dès ce samedi, nous aurons les ingrédients nécessaires pour avoir beaucoup de chaleur », a ajouté Hervella, qui a souligné que les avertissements de plus haut niveau ce vendredi correspondent à des vents forts : niveau orange dans la zone du détroit dû à l’est. forte, avec affectation en mer et sur terre, et niveau jaune aux îles Canaries en raison des alizés, particulièrement intenses dans les îles de l’ouest.

Ces avertissements de vent resteront actifs au moins jusqu’à dimanche même s’ils perdront en intensité. En ce qui concerne les températures, le porte-parole a indiqué les valeurs qui seront atteintes dans la vallée du Guadalquivir et le Guadiana Estrémadure, avec des maximums allant jusqu’à 38C.

Samedi, les avertissements de maximums élevés s’étendront à l’intérieur de la moitié sud de la péninsule, à travers la vallée de l’Èbre et l’Ampurdn, où ils augmenteront modérément. Les plus importantes, de niveau orange, se concentreront à nouveau dans les vallées du Guadalquivir, du Guadiana et du Tage, et dimanche les avertissements s’étendront vers le nord et augmenteront en intensité, de sorte que pratiquement toute la moitié sud de l’intérieur du péninsule aura des avis orange (important).

De cette façon, il atteindra 40C dans le Vallée de l’Èbre et de vastes zones de la moitié sud de la péninsule tandis que dans la Vallée du Guadalquivir Dans la journée du dimanche, le 44C peut être dépassé ponctuellement. Les minimums répondront largement aux critères d’une nuit tropicale, c’est-à-dire qu’ils avoisineront ou dépasseront 20C.

Dimanche faibles précipitations dans le nord

Au contraire, dimanche un front pourrait laisser de faibles précipitations en seconde partie de journée à Galice et dans le Cantabrie occidentale annonçant des changements dans la configuration atmosphérique, qui se matérialiseront lundi, avec l’entrée d’un creux qui déplacera la masse d’air chaud vers l’est.

« Cela procurera un certain soulagement thermique dans une grande partie de la péninsule, sauf dans le méditerranéen, où il y aura une augmentation notable et significative des températures », a ajouté la porte-parole, qui a donné l’exemple de l’intérieur de Murcie et d’autres régions du sud-est de la péninsule, où elles pourraient dépasser les 44°C.

Dans la perspective de la semaine prochaine, la porte-parole a avancé qu’une baisse « générale et significative » des températures est attendue mardi.

★★★★★