Le trafic prévoit 4,5 millions de voyages pour la première opération hors de l’été

Le trafic sera « intense » dans cette première sortie qui débute aujourd’hui à 15h00 et sera prolongé jusqu’à minuit le dimanche 3 juillet

retenues
Photo d’archive des rétentions de trafic à la sortie de Madrid.PUITS DE CARLOS GARCALE MONDE
  • Moteur La DGT « écrase » la chanteuse Amaia et l’acteur Eduard Fernndez
  • Passage de l’Estercho avec le Maroc Plus de trois millions de voyageurs sont attendus jusqu’en septembre

La Direction générale de la circulation (DGT) prévoit 4,5 millions de déplacements par la route pour la première opération spéciale à partir cet été qui commence ce vendredi à 15h00., un dispositif qui sera prolongé jusqu’à minuit le dimanche 3 juillet. Pour l’ensemble du mois de juillet, le nombre de mouvements prévus est de 44 millions.

Comme l’a rapporté le département dirigé par Pere Navarro, le pires heures pour commencer le voyage entre 15h00 et 23h00 ce vendredi et pendant la samedi matinoù il le trafic sera « lourd » surtout aux sorties des grandes villes.

Premières vacances post-pandémie

Le trafic a également averti que dimanche après-midi, avec le retour de nombreux citoyens dans leurs lieux de résidence après avoir terminé le week-end, il y aura également un une plus grande intensité circulatoire d’entrée dans les centres urbainsqui dure jusque tard dans la nuit.

De plus, cette année, l’opération Crossing the Strait a repris, ce qui signifie que plus de 700 000 véhicules de citoyens d’autres pays européens transiteront par nos routes, retournant dans leur pays d’origine en Afrique. Il y a aussi le Passage au Portugal, pour lequel la DGT, en coordination avec les autorités portugaises, s’occupera de 250 000 véhicules supplémentaires qui circuleront sur notre territoire, de la France au Portugal pour les vacances.

Pour faciliter la mobilité sur la route, La circulation installe des voies réversibles et supplémentaires avec des cônes aux moments de plus grand afflux circulatoire et des tronçons sur certaines routes ; établir et signaler des itinéraires alternatifs et les signalisation dynamique à travers 2 200 panneaux message variable des principales variables de trafic : temps de parcours, itinéraires alternatifs, incidents sur la route, etc.

Les travaux qui affectent la chaussée sur toutes les routes seront également paralysés pour minimiser l’impact sur la circulation pendant les jours de l’opération aller-retour d’été, et la tenue d’événements sportifs et autres sera limitée.

Également la circulation des camions qui transportent des marchandises dangereuses et des véhicules nécessitant une autorisation spéciale pour circuler sera restreinte à certains moments de la journée avec le plus de déplacements, et tout incident sera signalé via les newsletters des stations de radio, sur les réseaux sociaux avec les hashtags #VeranoSeguro et #SaberloEsEmpezarAEvitarlo, sur Internet www.dgt.es et au téléphone 011 .

Le trafic dispose des moyens suivants : 780 radars fixes de contrôle de vitesse dont 92 sectionnels ; 545 radars mobiles ; 12 hélicoptères ; 245 caméras mobiles et de contrôle de ceinture, 29 caméras de plus que l’été dernier ; 39 drones pour les activités réglementaires, dont 23 avec capacité de reportage ; 34 motos camouflées ATGC qui circuleront sur les routes les plus accidentées pour les automobilistes. Ces motos font partie d’un test pilote qui sera effectué pendant les week-ends d’été.

En revanche, lundi prochain, Traffic lance une campagne spéciale de contrôle de la vitesse dans lequel, pendant 7 jours, la surveillance sur les routes sera intensifiée pour vérifier que les limites établies sur les routes sont respectées.

Comme annoncé en début de semaine, la surveillance sera renforcée avec des radars mobiles embarqués à bord des véhicules balisés et camouflés du Groupement Circulation de la Garde Civile sur les autoroutes et voies rapides en raison de l’augmentation des morts sur ces routes, sans oublier qu’elles sont dans le conventionnel routes où 7 personnes sur 10 meurent.

★★★★★