Guide sur la franchise

La franchise est un système d’organisation commerciale, un partenariat entre une société et d’autres entreprises. C’est une pratique très répandue dans le monde et qui s’avère intéressante pour les deux parties impliquées.

Peu importe votre secteur d’activité, vous pouvez opter pour cette méthode afin de profiter des avantages affiliés. Avant de choisir ce mode de collaboration, il est nécessaire de prendre en compte quelques critères. Voulez-vous en savoir ? Lisez les éléments de réponse mentionnés dans ce guide sur la franchise.

Qu’est-ce que la franchise ?

Pour mieux comprendre cet univers, il est nécessaire de connaître la définition de ce système. Comme le confirment les experts de Franchise Directe, un site spécialisé en la matière, c’est un contrat qui lie deux ou plusieurs entreprises. L’une (le franchiseur) accorde le droit aux autres (les franchisés) d’exploiter son business plan pendant une durée déterminée sur un territoire défini.

La collaboration est exclusive, étroite et concerne des firmes financièrement et juridiquement indépendantes et distinctes. Par le biais de ce contrat commercial, le franchiseur donne accès à un savoir-faire ou une assistance continuelle en contrepartie d’une rétribution pécuniaire.

Le franchisé doit verser des droits d’entrée pour intégrer le réseau franchise et louer la marque pour une période comprise entre 3 et 10 ans. De son côté, le franchiseur lui transmet un manuel opératoire qui détaille tous les aspects de son business model.

Quels sont les différents types de franchise ?

Il faut d’emblée souligner que la franchise couvre un vaste champ de métiers et chacun de ceux-ci figure dans une typologie. Les secteurs phares de ce système commercial sont la restauration, l’immobilier et les équipements de maison.

La franchise industrielle

Encore appelée franchise de production, cette variante consiste à concevoir des produits pour le compte du franchiseur selon ses instructions. Toutefois, sachez que la transmission au franchisé des procédés de fabrication est partielle.

En réalité, certaines entreprises protègent leurs méthodes à travers les brevets, la propriété intellectuelle ou les secrets d’affaires. Le principal objectif d’une franchise industrielle est donc de répartir la main-d’œuvre sur un plus large secteur, voire à l’étranger.

La franchise de distribution

C’est le modèle le plus répandu parce que le franchisé dispose d’une grande flexibilité en termes d’exploitation et de manœuvre. Elle vise à commercialiser les gammes de la société mère sous sa marque ou son nom commercial.

Le franchiseur s’occupe de la distribution, du choix des produits et l’autre partie se charge de les vendre dans sa boutique.

La franchise de service

Le franchisé offre des services en se basant essentiellement sur la connaissance et le savoir-faire du franchiseur. Il utilise son nom commercial ou sa marque et doit suivre à la lettre les directives indiquées par la firme mère. En effet, une mauvaise manipulation des processus donnés pourrait nuire à l’image de qualité du franchiseur.

Généralement, ce modèle est appliqué dans les domaines de l’esthétisme, de location de voiture et de l’hôtellerie. Il faut préciser que pour une franchise de service, une obligation de résultat est fortement attendue.

Quels sont les avantages de la franchise ?

Comme dit plus haut, ce partenariat garantit des avantages pour les deux parties, le franchiseur et le franchisé.

Avantages pour le franchiseur

Il est en mesure d’accroître rapidement son chiffre d’affaires et d’élargir sa surface de vente pour gagner en visibilité. La notoriété de sa marque est renforcée et il accélère son développement sans dépenser dans l’achat ou la location de locaux.

Il s’appuie sur ses réseaux pour faire jouer la concurrence et négocier des tarifs attractifs avec ses fournisseurs. En tant que franchiseur, vous disposez d’une puissance économique de taille et vous bénéficiez des retombées issues des retours positifs faits aux franchisés.

De plus, votre marque est plus valorisée et donc, vous avez une certaine facilité à fidéliser et à attirer les clients. Ce type de partenariat commercial favorise une planification adéquate de la chaîne de production.

Avantages pour le franchisé

En tant que franchisé, vous avez l’avantage de démarrer votre projet création entreprise sur un modèle efficace existant. Vous lancez votre firme sur la base d’un business plan performant qui a déjà fait ses preuves sur le marché. Vous profitez de sa marque, de son savoir-faire et aussi de sa notoriété pour réussir.

 C’est une option qui garantit une pérennité, qui présente moins de risque comparativement au modèle de société créée en solo. Vous bénéficiez d’un suivi et d’un accompagnement à chaque instant de la part de la firme mère.

Le franchiseur est présent à vos côtés au quotidien, il vous épaule et vous donne les moyens (notamment à travers les formations) pour un rendement supérieur. Vous profitez des avantages d’appartenir à un groupe, des infrastructures de celui-ci, des outils et de sa plateforme logistique.

Comment intégrer une franchise et quelles sont les erreurs à éviter ?

Dans ce guide, vous lirez les étapes pour intégrer une franchise et les erreurs à éviter pour réussir ce projet.

Intégrer une franchise

Pour intégrer une franchise, la première étape est la phase de préparation qui consiste à mettre en place les éléments nécessaires pour l’opération. Vous devez faire votre bilan afin d’évaluer votre apport personnel pour déterminer si vous êtes prêt financièrement. Pour rappel, un apport personnel à hauteur d’un tiers du budget de financement de la franchise est requis.

Vous devez préparer tous les documents comptables et prévisionnels qui mentionnent vos besoins de financement. Par la suite, il faut procéder à l’étude du marché et obtenir des informations sur les réseaux de franchise existants. À ce niveau, vous pouvez vous rapprocher des plateformes spécialisées, dont le rôle est vous proposer les opportunités disponibles. Elles vous permettent d’entrer facilement en contact avec des franchiseurs qui sont à la recherche de partenaires.

Les erreurs à éviter

Pour commencer, évitez les contrats à durée faible, car ceux-ci ne vous permettent pas de rentabiliser votre investissement. Il n’existe pas une période standard, mais il est recommandé d’intégrer un réseau sur au moins cinq ans.

Ensuite, prenez toujours la peine de vérifier les chiffres avancés par un franchiseur, car les indications sur le papier peuvent être différentes de la réalité. Faites des études objectives, des investigations en profondeur et si possible, faites-vous accompagner par des experts du domaine. N’intégrez pas non plus des franchises qui se développent trop rapidement parce que la firme mère aura du mal à maîtriser la cohérence du réseau.

Par ailleurs, choisissez un groupe, dont les activités correspondent à vos ambitions et à vos envies. De préférence, évitez les secteurs soumis à une forte concurrence ou dans lesquels vous n’avez pas quelques qualifications ou compétences.

★★★★★