Galice et Aragón, les autres communautés autonomes qui poursuivent les travaux d’extinction de l’incendie

L’incendie fait des ravages en Espagne au-delà des incendies de Bejs et Vall d’Ebo, avec des expulsions et des kilomètres d’hectares calcinés

La Xunta a établi la situation
L’incendie de Laza (Ourense), d’il y a une semaine, est maîtrisé.EPE
  • Castellon Trois pompiers et trois passagers du train grièvement blessés par des brûlures dans l’incendie de Bejs
  • Valence La désolation causée par les flammes à Vall d’Ebo : « Non seulement le paysage brûle, mais aussi notre avenir »

L’incendie continue de faire des ravages ce mercredi en Espagne, notamment dans la Communauté valencienne, où des milliers d’hectares brûlent et des populations ont été expulsées en raison de la fumée et de la proximité des flammes, ainsi que dans d’autres communautés comme Galice Soit Aragon.

les feux de lasso (Orense), avec 2 100 hectares dévastéset celle de haleter (Lugo), de 25 hectares, sont les seuls ceux qui restent à éteindre en Galice après les pluies enregistrées dans les dernières heures.

En cette nouvelle journée d’averses ce mercredi, les feu de lasaqui a commencé il y a une semaine dans la paroisse de Camba, rester sous contrôle. Cet incendie a été combiné avec celui déclaré dans la municipalité de Chandrexa de Queixa.

L’autre feu encore non éteint est Pantalonsparoisse de Frontn, a commencé mardi dernier, ce qui est stabilisé, selon Europa Press de la dernière mise à jour du ministère des Affaires rurales mercredi matin.

Le maire de Ferreira de Pantn (Lugo), Jos Lus Alvarez, a assuré que l’incendie déclaré dans la paroisse de Frontn, qui a brûlé environ 25 hectares, c’était « intentionnel »après avoir indiqué que « jusqu’à sept points différents où le feu a été planté » ont été découverts.

Pendant ce temps, l’incendie du Ribas de Sil (Lugo), paroisse de Torbeo, après avoir 47 hectares dévastés (27 collines boisées et 20 collines basses).

Pour sa part, Plus de 8 100 hectares ont été brûlés jusqu’à présent en août en Galice. Ce chiffre s’ajoute aux plus de 34 000 hectares qui ont brûlé dans la seconde quinzaine de juillet.

L’UME se retire à Moncayo

Le gouvernement aragonais a considéré maîtrisé aux premières heures de ce mercredi matin l’incendie enregistré dans la région d’Isbena, dans la région de Ribagorza (Huesca), qui jusqu’à hier avait brûlé plus de cinquante hectares de superficie forestière.

Trois équipes au sol ont travaillé dans cette zone pendant la nuit avec le soutien de trois camions de pompiers pour éteindre les flammes et un bulldozer, rapporte Efe.

Parallèlement, les travaux menés dans le Un incendie del Moncayo (Saragosse), qui a brûlé environ 6 000 hectares et a nécessité l’évacuation de plus de 1 500 habitants de huit municipalités touchées, afin de consolider la stabilisation des périmètres de l’incendie, totalisant plus de 50 kilomètres.

L’amélioration de la situation a permis de réaliser les retrait des troupes de l’unité militaire d’urgence (UME) qui a participé aux travaux d’extinction.

Au cours de la nuit dernière, cinq équipes au sol avec cinq camions de pompiers, un bulldozer et d’autres moyens du Conseil provincial de Saragosse ont travaillé dans la région pour tenter de sécuriser les points considérés comme « chauds ».

Concernant le relogement des personnes évacuées, seuls sans rentrer chez soi un groupe de 8 à 10 personnes qui vivent habituellement dans le Sanctuaire Misericordia car il n’a pas encore été possible de rétablir l’approvisionnement en électricité.

De plus, on s’attend à ce que ce mercredi les personnes qui ont été expulsées du résidence pour personnes âgées à Vera de Moncayo et un refuge pour mineurs à An de Moncayo.

Le vent complique l’incendie de La Garganta

divers médias aériens et terrestres travaillent à l’extinction d’un incendie déclaré hier après-midi-nuit dans la gorge (Cáceres).

Plus précisément, des sources de la Junta de Extremadura informent Europa Press que l’incendie s’est déclaré mardi dernier, le 16, vers 20h40.

Le feu « Ça a été compliqué la nuit par les rafales de vent »et pour le moment il reste actif et plusieurs moyens aériens et terrestres continuent de travailler pour son extinction.

Expulsion à Linares de Riofro, à Salamanque

L’opération d’extinction de l’incendie de forêt à Linares de Riofro (Salamanque) a atteint stabiliser et baisser le feu au niveau 0 après avoir atteint le niveau 2 mardi après-midi après avoir forcé l’évacuation d’une maison et coupé le SA-212.

L’action rapide de l’appareil a permis que déjà la nuit, deux heures seulement après la déclaration du niveau 2, il soit stabilisé et au niveau 0, comme l’a rapporté la Junta de Castilla y León, rapporte Europa Press.

Les moyens qui agissent au sol sont cinq agents environnementaux, deux équipes au sol, trois pompiers, deux équipages d’hélicoptères, deux hélicoptères, une équipe de pompiers de Tamames (Salamanque) et un avion cargo au sol.

Travaux de surveillance à Ronda

Le service d’extinction des incendies de forêt d’Andalousie, Plan Infoca, poursuit les tâches de surveillance du périmètre de l’incendie déclaré mardi dernier dans le Stand de tir de Las Navetasdans la municipalité de Malaga de Ronda.

Ainsi, comme ils l’ont précisé auprès d’Infoca dans un message sur leur compte Twitter, recueilli par Europa Press, le feu est toujours en territoire militaire.

A l’endroit sont 18 pompiers forestiers et un agent environnemental, en plus de deux véhicules lourds de lutte contre l’incendie, comme l’indique Infoca.

★★★★★