Direct | L’AVT célèbre quatre actes en hommage aux victimes du terrorisme à Madrid, San Sebastián, Saragosse et Grenade

L’association des victimes dénonce que Sare « continue de présenter les terroristes comme des victimes » malgré l’annulation de la marche pour Parot

Parot
Banderoles en faveur d’Henri Parot de l’ETA à Mondragn.PRESSE ARABA

Les PP, Vox et Citoyens manifester leur soutien aux victimes du terrorisme ce samedi, tandis que le réseau de soutien aux prisonniers de ETA, Sare, a décidé de remplacer la marche de solidarité par l’ETA Henri Parot au Mondragn (Guipzcoa) par des concentrations dans différentes villes.

10h30. Le PNV accuse Sare d' »immense maladresse politique » en favorisant « des mises en scène éthiquement répréhensibles »

Le parlementaire du PNV Mara Eugenia Arrizabalaga a accusé Sare d' »immense maladresse politique » dans la promotion d’actes comme la marche pour les droits du député ETAHenri Parot, qu’il a qualifié de « mise en scène éthiquement répréhensible ». Selon lui, il y a « une partie de l’échiquier politique » qui utilise un « double critère » avec les victimes et a « en attente » de faire « une lecture critique » concernant ETA.

Arrizabalaga a été interrogé, sur Radio Euskadi, sur les actes que le réseau citoyen de soutien aux détenus de ETA fête ce samedi. Après avoir suspendu la manifestation prévue aujourd’hui à Arrasate, Sare a décidé de la remplacer par des actes alternatifs sur les places des villes contre « la réclusion à perpétuité ».

S’adressant à Radio Euskadi, le parlementaire jeltzale a qualifié celui commis par Sare d' »immense maladresse politique ». Comme il l’a rappelé, il a entendu hier son porte-parole Joseba Azkarraga exprimer sa « perplexité » face aux « attitudes involontaires qui ont renforcé ceux qui rejettent toute avancée dans la politique pénitentiaire ».

10.22. Les victimes de Parot font plier Bildu devant l’apathie de l’Etat

Saré, la plate-forme de gauche nationaliste, a cédé hier à la pression des collectifs de victimes de l’ETA et a suspendu la marche en solidarité avec le prisonnier Henri Parot. 24 heures seulement après l’hommage dénoncé par les associations, le porte-parole de Sare et ancien ministre basque de la Justice Joseba Azkarraga a annoncé le rappel. Des représentants du gouvernement de Pedro Snchez et du Lehendakari Iigo Urkullu ont publiquement applaudi la pression sociale et politique exercée depuis juillet dernier par les victimes de l’ETA. Cependant, ni les deux gouvernements, ni les cours de justice n’ont levé le petit doigt pour interdire un acte de solidarité lié aux accueils répétés –ongis etorris- organisés pour honorer les membres de l’ETA lorsqu’ils purgent leur peine.

Les victimes et les groupes apparentés ont mené une bataille sans relâche pendant deux mois contre cet appel. Le premier à tirer la sonnette d’alarme fut le Fondation Villacisneros, qui le 23 juillet a notifié par lettre au délégué du gouvernement du Pays basque, Denis Itxasso. Ce dernier, le 3 août, s’est borné à répondre par interposé par une note de deux lignes qui transmettait sa protestation au Poursuivre de l’audience. [Lee aqu la informacin completa]

10.18. Le PP maintient son acte ce samedi à Arrasate (Gipuzkoa) en « réparation aux victimes du terrorisme »

Ce samedi, le Parti Populaire du Pays Basque organisera un rassemblement à Balayez-vous en  » réparation aux victimes du terrorisme « . La formation populaire a décidé de maintenir cet hommage aux victimes malgré le fait que le Sare Citizen Network ait annulé la marche qu’il avait prévue en faveur du détenu de l’ETA Henri Parot.

Le président du PP basque, Carlos Iturgaiz, a annoncé il y a quelques jours qu’avant la « provocation des batasunos avec cette impudence d’acte », il fallait effectuer un « acte de réparation aux victimes ».

L’événement réunira le président du PP basque, Carlos Iturgaiz, les présidents de Lava, Bizkaia et Gipuzkoa, Iaki Oyarzbal, Raquel Gonzlez et Muriel Larrea, respectivement, ainsi que de nombreux postes de cette formation. Il y aura également la présence d’Ana Beltrn, secrétaire nationale adjointe à l’organisation et présidente du PP de Navarre.

10.15. L’AVT célèbre quatre actes en hommage aux victimes du terrorisme à Madrid, San Sebastián, Saragosse et Grenade

La Association des victimes du terrorisme (AVT) a dénoncé que Sare, la plateforme de soutien aux détenus de l’ETA, « continue de montrer les terroristes comme des victimes » malgré l’annulation de la marche d’Henri Parot ce samedi à Mondragn, la remplaçant par des actes sur diverses places pour demander la fin de ce qu’ils appellent « l’emprisonnement à vie. »

« Bien qu’elle change de nom et de lieu, ces concentrations continuent d’avoir pour objectif de montrer les terroristes comme des victimes en raison d’une prétendue législation d’exception, et de faire l’éloge de ceux qui ont été condamnés pour appartenance ou collaboration avec l’ETA », ont-ils déclaré dans un communiqué. .

L’AVT maintient ses quatre événements convoqués à 11h00 ce samedi à Madrid, San Sebastian, Saragosse et Grenade, points dans lesquels l’ETA Henri Parot a causé les 39 morts pour laquelle il purge une peine pour crime de terrorisme.

★★★★★