Abascal lance contre Casado : « N’atteindre aucun gouvernement. Vous ne pouvez pas mentir aux Espagnols. »

– Le retour immédiat à l’Etat des pouvoirs en matière d’Education, de Santé, de Sécurité et de Justice.

– Élimination de toute législation sur le genre qui établit des différences de travail entre les Espagnols en fonction de leur sexe, de leur race ou de leur orientation sexuelle, telles que les quotas, la préférence d’embauche ou la prévalence en cas d’égalité dans une opposition.

– Suspension immédiate de l’autonomie des communautés qui utilisent les ressources et les instruments de l’autonomie régionale pour attaquer l’unité de l’Espagne.

– Abroger toutes les lois qui encouragent la confrontation et la division entre les Espagnols, telles que les lois dites de « mémoire démocratique » ou de « mémoire historique ».

– Assurer la pérennité du système de retraite en réduisant drastiquement les dépenses politiques et en surmontant le système autonome qui gaspille les fonds publics.

– Garantir une immigration légale et ordonnée.

– Favoriser la hausse de tous les salaires, notamment les plus bas.

– Garantir le droit d’être éduqué en espagnol sur tout le territoire national et le devoir de tous les Espagnols de connaître la langue commune.

– Relâcher toute la terre qui n’est pas ou ne doit pas être spécialement protégée.

– Éliminer les interventions chirurgicales non sanitaires de la Santé Publique (changement de sexe, avortement, euthanasie, etc.) et inclure les services bucco-dentaires.

– Garantir la liberté de conscience pour tous les professionnels de santé face aux impositions de la culture de la mort ; l’avortement ou l’euthanasie.

– Élimination de l’impôt sur la fortune, de l’impôt sur les successions et donations et des plus-values ​​municipales sur tout le territoire national, impôts qui impliquent des confiscations injustes, en double ou disproportionnées des biens des Espagnols.

– Déploiement militaire aux frontières de Ceuta, Melilla et les îles Canaries.

– Suppression des aides publiques aux immigrés en situation irrégulière et des subventions aux ONG, associations ou à toute entité qui utilise ses fonds pour promouvoir ou aider l’immigration clandestine.

– Fermeture des centres MENA qui créent de l’insécurité dans nos rues. Tout mineur étranger doit être rapatrié immédiatement avec ses parents dans son pays d’origine.

– Fermeture des mosquées fondamentalistes et interdiction de leur financement par des Etats ou des organisations étrangères.

– Les juges doivent choisir les juges.

– Interdiction des grâces pour les délits liés à la corruption politique, à la forme politique de l’État ou à l’intégrité territoriale.

– Approbation d’une loi sur les soins palliatifs qui assure des soins de santé dignes et un accompagnement familial, médical et spirituel des malades.

– Interdiction de la gestation pour autrui et de toute activité qui objective et utilise l’être humain comme produit de vente et d’achat.

– Aborder de manière décisive le grave problème oublié du suicide.

★★★★★