Une patera avec 14 immigrés arrive sur la plage de Levante à Benidorm

Treize bateaux, dont un kayak, arrivent en Espagne dans les dernières heures avec 177 immigrés

Les immigrés sont arrivés à Lanzarote par bateau lundi dernier.
Les immigrés sont arrivés à Lanzarote par bateau lundi dernier.Javier FuentesEFE

Treize navires irréguliers, 12 bateaux et un kayak, sont arrivés ou ont été interceptés dans les eaux espagnoles ce mardi 20 juillet, avec à leur bord 177 immigrés sur la côte de Baléares, Alicante, Murcie, Ceuta Oui les îles Canaries.

Au cours des dernières 24 heures, sept bateaux avec 88 migrants à bord ont été interceptés à Santany, Cabrera Oui Formentera, comme l’a rapporté mardi le Délégation gouvernementale aux Baléares. Le premier d’entre eux a été retrouvé à Formentera, avec 14 migrants apparemment en bonne santé. Dans la nuit, vers 23 h 20, 12 autres hommes ont été interceptés dans le port de Portopetro (Santany) par des membres de la Garde civile et de la La police locale. Les migrants ont finalement été transférés au CNP de Manacor.

A l’aube, vers 01h50, la Garde civile a intercepté un autre navire, dans les eaux de Cabrera, avec 11 migrants à bord et par la suite, à 03h05, 04h30 et 05h00, plusieurs bateaux avec respectivement 12, 13 et 12 personnes à bord ont également été interceptés à Cabrera. La Garde civile est intervenue dans l’opération et l’a sauvée Libertas de Sauvetage maritime.

Le dernier navire a été trouvé à 06:22 dans C’est cal, à Formentera, avec 14 migrants à bord. Jusqu’à présent cette année, 35 bateaux avec 490 personnes à bord ont été dénombrés aux Baléares.

Dans les eaux de les îles Canaries, ce matin un bateau est arrivé à Hara (Lanzarote) transportant 29 immigrants, comme le rapporte le Centre d’urgence et de coordination de la sécurité du 112 des îles Canaries. Les voyageurs, dont trois mineurs, étaient assistés par le personnel de la Service d’urgence des îles Canaries (SUC) et la Croix Rouge, ce qui a confirmé qu’ils étaient en bonne santé.

Trois autres migrants voyageaient en kayak qui ont été secourus par Maritime Rescue près de Pointe d’Almina (Ceuta). Après avoir appris l’existence du kayak, l’hélicoptère a été mobilisé Hélimen 207 et le bateau Salvamar Atria, qui est celui qui a finalement secouru ces trois migrants à 7h35. Les trois mâles d’origine maghrébine ont été transférés à Ceuta.

Au cours de cette même journée, un bateau avec 14 personnes à bord a été intercepté dans le La plage de Levante de Benidorm (Alicante). Le bateau a été détecté tôt le matin et différents moyens ont été mobilisés pour l’assister. Pour le moment, il n’a pas transcendé son âge ou sa nationalité. Les migrants ont été déplacés vers Port d’Alicante où ils seront testés pour le coronavirus.

Aussi, dans les dernières heures aussi les plages de la côte de Murcie Ils ont reçu 43 migrants dans deux bateaux ce mardi et un lundi, selon des sources de la délégation gouvernementale.

Plus précisément, le navire Salvamar Mimosa intercepter ce lundi, à 10 milles marins au sud de Cap Tioso, une patera de 13 hommes migrants majeurs, apparemment d’origine algérienne.

Le bateau avec les immigrants a atteint le quai de Escombreras-Carthagène à 20h43 ce lundi, activant le protocole d’immigration avec la Croix-Rouge et la Police nationale.

Plus tard, le bateau Salvamar Caliope intercepter, à 30 milles au sud de Cap Tioso, une autre patera avec 15 migrants, 12 hommes, 2 femmes et 1 mineur, en bonne santé et, apparemment, d’origine algérienne.

Le bateau avec les immigrés est arrivé au bassin Escombreras-Carthagène à 23h15, activant le protocole d’immigration avec la Croix-Rouge et la Police nationale.

Ce mardi, le Salvamar Mimosa a intercepté une troisième patera à 0,6 mille à l’est de Cap de Palos, avec à son bord 15 migrants de sexe masculin, tous majeurs et apparemment d’origine algérienne.

Le bateau avec les immigrants est arrivé au bassin Escombreras-Carthagène à 4 heures du matin, activant le protocole d’immigration avec la Croix-Rouge et la Police nationale.

★★★★★