Un homme qui avait passé 23 heures sur une grue à Pampelune arrêté après s’être évadé de l’hôpital

Il a été arrêté à la gare routière pour avoir agressé deux agents qui tentaient d’empêcher son évasion du centre hospitalier

Dispositif de police pour empêcher l'homme, perché sur un gr
Dispositif de police pour empêcher l’homme, juché sur une grue, de tomber dans le vide.POLICE MUNICIPALE DE PAMPELUNE

La Police nationale ce samedi a arrêté une personne qui s’était échappée de la Complexe hospitalier de Navarre, causant des blessures à deux agents, un centre dans lequel il avait été admis après avoir passé 23 heures perché sur une grue à Pampelune menaçant de se précipiter.

Les chercheurs et négociateurs du Préfecture de Police Supérieure de NavarreSoutenus par un autre négociateur expert madrilène, ils ont réussi à faire descendre hier vendredi à 22 heures un homme d’origine maghrébine d’une grue de chantier à une hauteur équivalente à neuf étages, à laquelle il était monté ce minuit.

Dès le début de l’événement, il a été établi par le Préfecture de Police Supérieure de Navarre, en collaboration avec Police Municipale de Pampelune, un dispositif de sécurité à proximité de la scène, avec l’appui de Pompiers Oui Ambulance 112.

Comme expliqué par le Police nationaleLes événements ont commencé lorsque le détenu, qui parlait à sa mère, « qui tentait de le convaincre de reprendre un traitement médical pour lutter contre la maladie chronique dont il souffre », s’est enfui en présence d’un personnel de la police municipale de Pampelune. À l’heure actuelle, il s’est rendu dans un immeuble en construction dans le Rue Navas de Tolosa, en montant les escaliers internes de la même et, après avoir accédé à la grue, a continué la montée jusqu’au point le plus élevé.

Pendant 23 heures, le négociateur et l’équipe de soutien (composée d’un psychologue et d’un agent de santé) ont eu des conversations continues avec cet homme, qui refusait continuellement de descendre et montait et descendait à plusieurs reprises du haut de la grue jusqu’à un peu moins de la moitié . « A aucun moment l’homme n’a voulu accepter la nourriture et/ou la boisson qui lui étaient proposées avec insistance, en verbalisant son intention suicidaire », a expliqué la police.

Blessures à deux agents

A 22h15, l’intéressé a pu renoncer à son attitude et accepter la proposition faite par le négociateur du Corps de la police nationale, étant transféré par les services médicaux à Complexe hospitalier de Navarre.

Cependant, vers 1h30 du matin, cette personne est sortie en courant avec l’intention de quitter le centre médical, blessant deux policiers qui sont sortis à sa poursuite, sans pouvoir l’arrêter.

Vers 7 heures du matin, et grâce à la collaboration citoyenne, il était localisé à la gare routière de Pampelune, où il a été arrêté pour le délit d’attentat contre un agent de l’autorité et réadmis au Complexe hospitalier de Navarre.

Le Tribunal d’Instruction de Garde a été informé à tout moment de toutes les actions de police.