Pain aux raisins et à la cannelle (recette facile)

Ce Pain aux raisins et à la cannelle est trop beau pour être vrai.

De la cannelle chaude et des raisins secs dodus à la chapelure moelleuse et beurrée, vous en voudrez plus.

L’odeur de ce pain aux raisins et à la cannelle fraîchement cuit suffit à faire sortir n’importe qui du lit le matin.

Il est délicieux grillé avec une cuillerée de beurre ou un simple glaçage sucré.

Ou mieux encore, montez d’un cran et transformez-le en un incroyable pain perdu.

Quoi qu’il en soit, le petit-déjeuner est devenu beaucoup plus excitant !

Pain maison aux raisins et à la cannelle

Le pain aux raisins et à la cannelle est comme un câlin chaleureux par une matinée fraîche – réconfortant, sucré et irrésistible.

Chaque tranche est chargée de raisins secs dodus et juteux et de cannelle parfumée, ce qui en fait le régal parfait pour le petit-déjeuner.

Cela dit, c’est une pâte à base de levure, il vous faudra donc un peu de temps et de patience.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez facilement préparer la pâte la veille et la laisser lever toute la nuit au réfrigérateur.

De cette façon, il est prêt à cuire lorsque vous vous levez.

Ingrédients

Si vous n’avez jamais fait de pâte à levure auparavant, je vous promets que ce n’est pas si difficile. Et vous n’avez besoin de rien de spécial – juste quelques agrafes de garde-manger :

  • Chaud Lait – Utilisez du lait entier pour une finition plus riche. Il devrait être d’environ 120-125 degrés Fahrenheit (48-51°C)
  • Eau chaude – Il doit être entre 110 et 115 degrés Fahrenheit (43-46°C) pour activer la levure et favoriser la levée de la pâte.
  • Levure sèche active – Assurez-vous d’utiliser de la levure sèche active, et non de la levure instantanée, à levée rapide ou rapide. Oui, ils font techniquement le même travail, mais ils sont tous différents.
  • Œufs – Pour structurer.
  • Sucre blanc – Pour la douceur et pour aider à activer la levure.
  • Sel – Pour équilibrer la douceur et rehausser les saveurs.
  • Beurre – Pour apporter une saveur riche au pain et le garder moelleux.
  • Raisins secs – Pour des touches de douceur et une texture moelleuse.
  • Farine tout usage – Ingrédient de base pour la structure du pain.
  • Cannelle – Ce n’est pas du pain à la cannelle sans cette épice parfumée !

Comment faire du pain aux raisins et à la cannelle

Comme mentionné, vous aurez besoin d’un peu de temps et de patience pour faire cette recette. Mais ce n’est rien de technique que vous ne pouvez pas gérer !

Des instructions détaillées:

1. Faire chauffer le lait et faire gonfler la levure.

Commencez par faire gonfler la levure pour vous assurer qu’elle est encore bonne.

Cela signifie essentiellement que vous l’activez, et s’il ne bouillonne pas, il a mal tourné (et vous devrez recommencer avec une nouvelle levure).

Pour faire gonfler la levure, ajoutez-la dans le bol d’un batteur sur socle avec de l’eau tiède. Remuez rapidement, puis laissez-le pendant environ 10 minutes.

Pendant que la levure fleurit, faites chauffer le lait dans une petite casserole à feu doux jusqu’à ce qu’il commence à bouillonner. Mettre de côté.

2. Faites la pâte.

Au bout de 10 minutes, la levure doit avoir l’air mousseuse. Ça veut dire que c’est bon d’y aller !

Maintenant, ajoutez les œufs, le sucre, le sel et le beurre. Mélangez avec l’accessoire à pagaie à basse température et versez lentement le lait chaud dans le bol.

Arrêtez le mélangeur, ajoutez environ 1/3 de la farine et mélangez à feu doux pendant environ 10 à 20 secondes. Ajouter un autre 1/3, mélanger à feu doux, puis ajouter le reste.

Avec ce dernier ajout, ajoutez les raisins secs et mélangez à feu doux jusqu’à ce qu’il ressemble à une pâte humide et collante.

Remarque : cela ressemblera à de la pâte à scone/biscuit. Alors arrêtez de mélanger avant qu’il ne se rassemble en boule.

3. Pétrissez la pâte et laissez-la lever.

Versez la pâte sur une surface légèrement farinée et pétrissez-la pendant 5 à 7 minutes, jusqu’à ce qu’elle se rassemble en une boule lisse.

Ensuite, placez-le dans un bol graissé (utilisez un aérosol de cuisson ou de l’huile). Le bol doit être assez grand pour contenir deux fois la taille de la pâte.

Couvrez le dessus du bol avec un chiffon humide et laissez-le lever dans un endroit chaud. Il devrait doubler de volume au bout d’environ 1h30.

4. Étalez la pâte et ajoutez la garniture.

Mélangez 1 tasse de sucre et 3 cuillères à soupe de cannelle pour la garniture. Mettre de côté.

Une fois que la pâte a doublé de volume, appuyez doucement un poing au milieu pour faire sortir une partie de l’air.

Ensuite, retournez-le sur une surface légèrement farinée et utilisez un rouleau à pâtisserie pour former la pâte en un grand rectangle d’environ 1/2 pouce d’épaisseur.

Badigeonner de lait sur la surface plane et saupoudrer uniformément le sucre à la cannelle sur le dessus.

5. Formez les pains et laissez-les lever.

Tournez la pâte de façon à ce que l’un des bords longs soit devant vous.

Soulevez délicatement le bord et repliez-le en appuyant doucement pour former un petit joint (environ 1 pouce).

Ensuite, utilisez cette lèvre pour rouler la pâte en une longue bûche.

Couper la pâte en trois morceaux égaux, rentrer les extrémités en dessous et pincer les coutures inférieures.

Placer les pains dans des moules de 9 x 5 pouces bien graissés et graisser légèrement le dessus. Ensuite, laissez-les lever dans un endroit chaud (à découvert pendant environ une heure).

6. Faites cuire, laissez refroidir et savourez !

Préchauffez le four à 350 degrés Fahrenheit (175 ° C) et faites cuire les pains pendant 45 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés et sonnent creux lorsqu’ils sont tapotés.

Sortez les pains du four et laissez-les refroidir sur une grille environ 10 minutes.

Sortez-les ensuite des moules et laissez-les refroidir complètement (tournez-les sur le côté).

Enfin, tranchez et dégustez !

Conseils pour de meilleurs résultats

Voici quelques conseils pour obtenir les meilleurs résultats lors de la préparation du pain aux raisins et à la cannelle :

  • Mesurer la farine avec la méthode de la cuillère. Si vous versez la farine directement dans la tasse, vous l’emballerez trop. Au lieu de cela, versez-le dans la tasse et nivelez-le avec le dos d’un couteau.
  • Faites confiance aux mesures. Ce sera assez collant au début, mais résistez à l’envie d’ajouter plus de farine. Il se lissera lorsque vous pétrirez.
  • Soyez patient avec la montée. Cette étape est cruciale pour que la levure crée des bulles de gaz dans la pâte, ce qui donne un pain plus léger et plus moelleux.
  • Ne sautez pas la première floraison. Ceci est essentiel pour s’assurer que la levure est toujours bonne. S’il est « mort », le pain ne lèvera pas et vous aurez perdu beaucoup de temps.
  • Utilisez de la cannelle de bonne qualité et du vrai beurre. La qualité et la puissance de la cannelle moulue peuvent varier considérablement. Alors, assurez-vous de rechercher de la cannelle de bonne qualité. De plus, le vrai beurre est un incontournable pour sa saveur riche.
  • Expérimentez les substitutions. Utilisez des raisins secs dorés, des craisins ou des myrtilles séchées au lieu des raisins secs traditionnels. Ou ajoutez des noix telles que des noix de pécan ou des noix.
  • Faire tremper les raisins secs pour plus de saveur et d’humidité. J’aime le thé, mais tu peux même aller chercher du cognac si tu veux de l’alcool !

Conserver, congeler et réchauffer

Conserver ce pain ne pourrait pas être plus simple :

  • Pour une conservation à court terme jusqu’à 2 jours, conservez simplement le pain dans un récipient hermétique à température ambiante.
  • Si vous souhaitez le conserver jusqu’à 10 jours, conservez-le au réfrigérateur (dans un récipient hermétique).
  • Et pour un stockage à plus long terme jusqu’à 3 mois, le meilleur moyen est de le congeler dans un récipient hermétique.

Pour décongeler, transférez-le du congélateur au réfrigérateur la veille ou laissez-le sur le comptoir pendant quelques heures.

Facultatif : réchauffer le pain entier dans un four à 300 degrés Fahrenheit (150 °C) pendant environ 10 minutes.