Marié assiste à la messe des pèlerins et prend des photos avec des touristes à Santiago

Il fait une section du Camino et visite la Cathédrale avec sa femme et ses enfants après le congrès régional

Pablo Casado pose avec un groupe de personnes à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle après
Pablo Casado pose avec un groupe de personnes à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle après avoir terminé une petite section du Camino.
  • Politique Feijo, Rajoy et les barons du PP se rapprochent de Casado comme « alternative solide » à Pedro Snchez

Le président du PP, Pablo Casado, a fait ce dimanche une section du Camino de Santiago avec sa femme, Image de balise Isabel Torres, et ses deux enfants jusqu’à ce qu’il arrive à la cathédrale à midi, où il assiste à la traditionnelle messe des pèlerins.

A l’issue de la cérémonie après 13h00, il quitte la basilique par la façade de Jet et a fait une petite promenade au Place de l’Obradoiro.

Au cours de cette tournée, il a réussi à surprendre plusieurs touristes et pèlerins, qui lui ont demandé de prendre des photos avec eux. Un groupe d’amis de Valence a voulu immortaliser ce moment et une femme, qui se définissait comme « son admiratrice », l’a encouragé.

« Pablo, il faut détruire, comme à Madrid », lui a dit, face à d’éventuelles élections législatives que le PP réclame déjà depuis des semaines. Bien que les membres de ce groupe l’aient encouragé à retirer son masque pour la photo, le leader populaire a choisi de le garder en raison du manque de distances.

Lorsqu’ils ont franchi le Arc de Xelmrez pour accéder à la Praza do Obradoiro, la famille s’est arrêtée pour écouter la musique d’un cornemuseur et Marié Il a laissé une pièce dans l’étui de l’instrument.

Le président de la PP Il a continué à marcher et à prendre des photos avec plusieurs personnes jusqu’à ce qu’il atteigne le centre de la place, où il a posé avec sa femme pour les caméras. La famille a conclu la promenade en contemplant la basilique.

Congrès autonome

Casado a passé le week-end dans la capitale galicienne à l’occasion de la célébration du Congrès du Parti populaire de Galice, qui s’est terminé samedi avec la réélection d’Alberto Nez Feijo en tant que président autonome du parti pour la cinquième fois.

Le chef même de l’opposition à Pedro Snchez était chargé de dévoiler, lors de son intervention au conclave, qu’il réaliserait le tronçon du Camino ce dimanche, puisqu’il a déclaré que c’était un « honneur » d’aller à Santiago en une année jacobée, prolongée cette fois jusqu’en 2022 par concession papale.

As, Marié Il a parlé sur un ton « personnel » pendant le congrès pour se rappeler qu’il a fait le Camino après que son petit fils ait été « très mauvais et l’ait surmonté ». « Et amener cet enfant en bonne santé, déjà âgé de sept ans, à aller le plus loin possible, une étape, qui sera moindre, et aller à la messe des pèlerins et passer par la Porte Sainte, c’est quelque chose qui me réconforte », a-t-il proclamé. le chef populaire.

Dans ce contexte, Feijo Il a fait une brève mention de ce fait pour souligner que pour atteindre La Moncloa, il est obligatoire de suivre la route jacobéenne.

★★★★★