L’un des agresseurs de Samuel s’est de nouveau battu le lendemain

Il s’agit de K., un jeune homme d’origine brésilienne. Il est l’un des plus violents impliqués dans le groupe

Le couple formé par D. et K. avec qui il a commencé
Le couple formé par D. et K. avec qui tout a commencé.EM
  • Chronique Mon fils Samuel Luiz
  • « Affaire Samuel » Premières images des agresseurs présumés de Samuel Luiz

Une semaine après le passage à tabac brutal qui a mis fin à la vie du jeune Samuel Luiz, les informations sur les auteurs présumés du crime continuent d’être connues. Trois d’entre eux ont été envoyés à la prison corse de Teixeiro. A ce moment ils sont isolés en respectant le protocole anticovid avant d’entrer dans les modules correspondants. Quant aux deux participants présumés mineurs, ils ont été admis dans un centre pour mineurs.

La femme, la personne impliquée qui a fourni plus d’informations sur l’attaque à la police, a été libérée pour inculpation. Elle est la petite amie de RÉ., le jeune de 25 ans qui aurait déclenché l’attaque et menacé Samuel : « Soit arrête d’enregistrer, soit je te tue, pédé. » Les deux résident dans le quartier corus de Moas. Ils s’étaient vivement disputés à l’intérieur de la boîte de nuit où ils se trouvaient au petit matin du 3 juillet, pour laquelle ils ont été expulsés des lieux. Une scène très éloignée des photos qui K. Il a régulièrement posté sur leurs réseaux sociaux, auxquels ce journal a eu accès, dans lesquels on les voit dans des attitudes amoureuses.

Message posté sur les réseaux par l'un des détenus.
Message posté sur les réseaux par l’un des détenus.EM

LE MONDE sait aussi que K., le jeune homme d’origine brésilienne résidant dans le quartier corus de Os castros, a été impliqué dans un deuxième combat le lendemain du meurtre de Samuel. Il est l’un des plus violents prétendument impliqués dans le groupe. Il est arrivé en Espagne accompagné de sa famille alors qu’il était encore mineur. Depuis lors, il a été impliqué dans de nombreuses altercations de rue. Après avoir publié hier l’identité de trois des personnes impliquées, LE MONDE a eu accès à l’identité de deux autres hommes.

Identité des personnes impliquées

UN F Connu dans son cercle d’amis comme le Yumba. C’est un ressortissant espagnol, un habitant du quartier Corus d’O Castrilln et un ami des autres membres du groupe qui aurait lynché Samuel. Des témoins de l’agression assurent à ce média qu’il a attrapé le jeune corus par le cou lors du deuxième passage à tabac. Plusieurs médias l’ont lié au groupe de fans d’extrême gauche Riazor Blues. Cependant, l’organisation l’a démenti catégoriquement sur Twitter et des sources du même assurent à ce média qu’elle n’a jamais participé à ses activités. Il est en prison sans caution et avec des charges.

RD. Il est l’un des deux mineurs admis par ordonnance du juge de garde Tribunal numéro 1 d’A Corua. Il a 17 ans et a été l’un des derniers arrêtés. Sur ses réseaux sociaux, il a posté un message avant son arrestation. En lui il reconnaissait avoir été présent lorsque les événements se sont produits, mais sans y avoir participé : « J’étais ayi pringaos mais je n’ai rien dit que tu es stupide putain que tu donnes à quelqu’un les couilles d’une chose si grave sans que ce soit le bites de merde et tu manges toute ma bite, idiots d’œufs [sic] »Aujourd’hui, nous savons qu’il fait partie des personnes enquêtées.

★★★★★