Les incendies à Palma forcent l'expulsion de 300 personnes et l'évacuation de 11 quartiers

samedi
22
août
2020

11 h 06

L'incendie s'est produit hier soir au niveau d'urgence 2 L'UME de Tenerife et Gran Canaria se joindra aux travaux d'extinction

Développement de l'incendie à Palma.

Développement de l'incendie à Palma.
MIGUEL CALERO / EFE

Le nombre d'habitants qui ont dû évacuer de manière préventive en raison de leur proximité avec l'incendie qui s'est déclaré vers 18h00 vendredi dans la commune de Garafa (La Palma) représente environ 300 personnes, comme le rapporte le Cabildo.

De cette façon, presque tous ont déménagé dans les maisons de parents ou d'amis, tandis que 37 se trouvent dans le refuge Cuatro Caminos, 10 dans le refuge Pino de la Virgen et deux dans la résidence pour personnes âgées de Saint-Domingue.

De leur côté, les quartiers évacués sont Apiculteur, cathédrale, Los Lomitos, Grotte d'eau, Briestas, Côté haut, Le château, Les Tricias, Hoya Grande, Noir uni et La plante.

Entre-temps, le Centre de coordination d'urgence et de sécurité (Cecoes) 112, a rappelé que l'incendie est au niveau d'urgence 2 depuis pratiquement minuit dernier, de sorte que la compétence de la coordination de l'opération appartient au gouvernement des îles Canaries.

Quant à l'incendie, les services d'extinction se sont poursuivis pendant la nuit avec les travaux qui ont commencé dans l'après-midi. Cependant, les conditions météorologiques particulièrement défavorables, avec une alerte déclarée pour des températures élevées, n'ont pas favorisé les travaux effectués par voie terrestre et aérienne.

Dans l'après-midi d'hier, des hélicoptères BRIF ont participé à l'opération; Hélicoptères GES, de La Palma et La Gomera; et un Kamov du Ministère de la transition écologique et du défi démographique du gouvernement espagnol, basé sur Los Rodeos.

Ces moyens aériens ont été opérationnels jusqu'à tard dans la nuit a réduit la visibilité et ils ont dû se retirer. Sur terre, ils ont été soutenus par des postes de contrôle du personnel et des véhicules du Service de l'environnement du Cabildo de La Palma, Cecopin, Brif, Eirif, des pompiers, de la Croix-Rouge, de la Garde civile, de la protection civile et de la police locale.

De plus, dans les prochaines heures, du personnel efficace de la Unité d'urgence militaire (UME) basée à Los Rodeos (Tenerife), qui ont voyagé en bateau pour déplacer des véhicules et des moyens techniques. Le dispositif UME est composé de 75 soldats, six camions de pompiers et deux bus.

De même, tôt ce samedi, la délégation gouvernementale aux îles Canaries a annoncé que 51 autres membres de l'UME basés à Gran Canaria embarqueraient dans la matinée à La Palma pour se joindre aux efforts d'extinction.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

★★★★★