Felipe VI présidera l’Offrande à l’Apôtre le 25 juillet, qui réunira le Patronage Royal de Santiago 18 ans plus tard.

  • Affaire Alvia Huit ans de la plus grande tragédie ferroviaire : « L’accident de train d’Alvia était un homicide annoncé »
  • Affaire Alvia Les victimes d’Alvia, contre Jos Blanco et Ana Pastor à l’occasion du huitième anniversaire de l’accident : « Pourquoi n’assumez-vous pas votre responsabilité maintenant ? »

Le 25 juillet Il retombe dimanche 11 ans plus tard. Ainsi, la Galice célébrera son grand jour en cette Année Sainte 2021, prolongée à 2022 par concession papale en raison de la pandémie de coronavirus, avec des événements tels que le traditionnel Offrande à l’Apôtre, que pour la deuxième année consécutive sera effectuée personnellement par le Le roi Felipe VI, accompagné de la reine Letizia, de la princesse Leonor et de l’infante Sofa.

Mais le 25 juillet 2021 sera aussi marqué par réunir le Conseil Royal de Santiago 18 ans après le dernier appel. Être une réunion qui assistera, en dehors du monarque, le président du gouvernement, Pedro Snchez; celui du Xunta, Alberto Nez Feijo ; et le maire de Compostelle, Xos Snchez Bugallo, qui sera le seul répétiteur à cette nomination.

De plus, le voyage sera complété par le remise des médailles galiciennes au personnel qui intègre le dispositif de vaccination contre covid-19. Le chef de l’État y assistera et Sanchez devrait également y assister.

La cérémonie se tiendra à nouveau le grand jour de la Communauté galicienne huit ans plus tard, puisqu’en 2014, il a été décidé d’avancer la date à 24 pour honorer les victimes et les bénévoles de l’accident ferroviaire d’Angrois juste un an après l’accident.

Offrande à l’Apôtre

Au-delà des activités culturelles et sociales qui se sont déroulées tout au long de la semaine dans la capitale galicienne, dont les fameux incendies de la nuit du 24 – elles seront lancées depuis cinq points différents de la ville pour la deuxième année consécutive – l’Offrande à l’Apôtre sera la première célébration solennelle qui débutera la commémoration du 25 juillet.

Être présidé par Felipe VI Lors d’une cérémonie de retour à la cathédrale après une interruption de deux ans, car en 2019 et 2020, il a dû déménager à l’église de San Martio Pinario pour les travaux de restauration à l’intérieur de la basilique.

La cérémonie civile de réception des membres de la Maison Royale aura lieu à la Praza do Obradoiro à midi. Le Roi passera en revue les troupes et, à ce moment-là, il est prévu – si le temps le permet – que sept avions de chasse de patrouille d’aigle planez dans le ciel en dessinant les couleurs du drapeau espagnol.

Immédiatement après, le monarque accède à la cathédrale avec toute la suite par le Prtico de la Gloria. La messe, célébrée par l’archevêque de Compostelle, Julin Barrio, commence vers 12h30.

Ce sera la troisième fois que le monarque actuel est chargé de présider l’Offrande. Il avait déjà assumé ce rôle en 2020 et 2014, peu après son sacre et un an après l’accident ferroviaire d’Angrois, qui avait entraîné la suspension de la cérémonie de 2013.

Dans le précédent Xacobeo, en 2010, c’était son père, le désormais roi émérite, Juan Carlos Ier, celui qui était en charge de ce travail, ce qu’il a fait chaque année sainte depuis son couronnement -1976, 1982, 1993, 1999 et 2004-.

Personnalités politiques

En dehors de l’Année Sainte -et 2014 et 2020, lorsque Felipe VI a voulu réaliser cette œuvre-, dans chaque Offrande, la Maison Royale désigne un délégué royal parmi les personnalités politiques de la Communauté, qui joue le rôle d’offrant.

Remontant 20 ans à la célébration, en 2000, le président de l’époque des Xunta exerçait cette fonction par délégation royale, Manuel Fraga, alors que le maire de Compostelle était la personne choisie en 2001, 2005 et 2008.

La Infante Cristina, Pour sa part, il a fait l’offre en 2002 et le président du Parlement de l’époque, Jos Mara Garca Leira, a pris en charge en 2003. En 2007, il a été remplacé à la Chambre autonome par Dolores Villarino, et un an auparavant, en 2006, un autre président autonome, Emilio Prez Tourio.

L’actuel président de la Xunta, Alberto Nez Feijo, a exercé les fonctions de délégué royal en 2009, 2015 et 2017. Il avait également été désigné pour l’Offre de 2013, qui n’a pas eu lieu en raison de l’accident d’Angrois.

Deux présidents du Parlement -Pilar Rojo et Miguel Santalices- ont été nommés en 2011, dans le cas du premier, et en 2016 et 2018, tandis qu’en 2012, le conseiller populaire de la ville, ngel Currs, exerçait ce rôle. En 2019, Xos Sánchez Bugallo a renouvelé cette fonction, après son retour à la mairie huit ans plus tard.

La Offrande nationale à l’Apôtre Santiago Elle a été instituée en 1643 par Felipe IV et, au fil des années, la tradition s’est maintenue selon laquelle les rois, chefs d’État ou personnalités aux plus hautes responsabilités rendent hommage au Patron de l’Espagne pour demander son intercession dans les affaires courantes ou collectives. .

Conseil Royal de Santiago

Le deuxième acte solennel pour vivre la capitale dans le Da de Galice Ce sera la réunion du Conseil royal de Santiago à 17h00, avec l’Hostal dos Reis Catlicos comme cadre. Cette nomination n’avait pas été célébrée depuis 18 ans, depuis 2013.

Outre le chef de l’État, Sánchez, Feijo et Bugallo, la première vice-présidente du gouvernement, Nadia Calvio, et les ministres de la Culture et des Sports, Miquel Iceta, et de l’Éducation et de la Formation professionnelle, Pilar Alegra, seront présents.

Lors de cette réunion, les administrations présentes aborderont un plan d’action pour la ville 2021-2032. Le maire de Compostelle, même s’il a évité d’entrer dans les détails sur les questions à aborder dans cette rencontre pour ne pas « compliquer les choses », il espère qu’elle servira à donner « un coup de pouce » à Santiago « du XXIe siècle. « 

Pour sa part, le conseiller à la culture, à l’éducation et à l’université, Romn Rodríguez, espère que le Conseil royal d’administration obtiendra « un engagement » du gouvernement central avec la célébration du Xacobeo 2021-2022.

Les médailles de la Galice reviennent à 25

La touche finale des activités institutionnelles du 25 juillet sera la remise des médailles galiciennes 2021 au personnel de santé qui intègre le dispositif de vaccination contre le covid-19.

Bien qu’au début le président de la Xunta lui-même ait ratifié que ce serait le 24, mardi l’administration autonome a avancé pour récupérer la date traditionnelle du 25 juillet pour la remise de ce qui est la plus haute distinction de Galice.

Une autre nouveauté sera la présence du roi Felipe VI et du président du gouvernement dans un acte qui aura lieu à partir de 18h30 au Museo Centro Gais de la Cidade da Cultura. Ce sera la deuxième année que la cérémonie est marquée par la pandémie, puisqu’en 2020 cette distinction a été reçue par les toilettes qui ont lutté en première ligne contre le covid-19.

En 2019, les médailles galiciennes ont été décernées au anciens présidents des Asturies et de Castilla y Len, Javier Fernndez et Juan Vicente Herrera, respectivement, qui ont reçu le badge quelques semaines après avoir quitté leurs fonctions.

★★★★★