Deux magnats du gaz russes tuent leurs familles en même temps à Lloret et à Moscou et se suicident

Sergei Protosenya et Vladislav Avayev, magnats du gaz et hommes d’affaires, auraient assassiné leurs familles avant de se suicider, au même moment, en Espagne et en Russie

Sergueï Protosenya et Vladislav Avayev
Sergueï Protosenya et Vladislav Avayev.

Deux milliardaires russes, Sergei Protosenya et Vladislav Avayev, magnats du gaz et hommes d’affaires, auraient assassiné leurs familles avant de se suicider, au même moment, en Espagne et en Russie.

Depuis le 20 avril dernier, les Mossos d’Esquadra enquêtent sur la mort d’une famille dans une maison de l’urbanisation Els Pinars à Lloret de Mar (Gérone), après avoir trouvé trois corps. Selon des sources policières, l’homme, Sergei Protosenya, 55 ans, aurait tué sa femme, 53 ans, et une fille de 16 ans, puis s’est suicidé en se pendant à une balustrade dans le jardin de la ferme. Les corps des femmes sont apparus couverts de draps et de nombreuses blessures par arme blanche.

A côté du corps de l’homme, depuis sept ans vice-président du géant russe du gaz naturel Novatek et avec des actifs estimés à environ 400 millions d’euros la police a trouvé un couteau et, en fait, une hache avec des traces de sang

Les agents sont entrés dans la maison après qu’un autre fils du couple, qui vit en France, a alerté les services d’urgence alors qu’il tentait de contacter la mère et la sœur sans succès depuis lundi soir, selon des sources policières.

A 3 500 kilomètres de là, le même jour, à Moscou, Vladislav Avayev, ancien haut fonctionnaire du kremlin et ancien vice-président de GazprombankIl a été retrouvé mort dans son appartement de Moscou à côté des corps de sa femme, Elena47 ans, et sa plus jeune fille, Marie13. Selon des informations diffusées par la police russe, l’homme avait une arme à la main et les trois corps présentaient des blessures par balle.

Le principal indice sur lequel le crime est enquêté est celui d’un double fémicide suivi d’un suicide, mais il n’est pas possible d’exclure d’autres indices pour le moment : la vie personnelle et professionnelle de l’homme fait l’objet d’une enquête.

Les corps ont été découverts par la fille aînée d’Avayev, Anastasia, lorsqu’il est arrivé à l’appartement après avoir tenté en vain de joindre ses parents par téléphone. Dans la maison, fermée de l’intérieur, 13 armes auraient été retrouvées.

Gazprombank c’est la banque clé du schéma imaginé par Vladimir Poutine pour que les entreprises européennes paient le gaz russe en roubles : selon sa stratégie, les importateurs doivent ouvrir deux comptes courants auprès de l’institution, l’un en roubles et l’autre en devises étrangères ; payer le montant dû en devise étrangère et attendre que la banque termine la conversion en transférant l’équivalent du montant payé sur le compte en roubles, à partir duquel le paiement est finalisé.

★★★★★