Deux faux inspecteurs du gaz arrêtés à Barcelone pour avoir escroqué 14 000 euros à des personnes handicapées

Les suspects ont trompé les victimes en affirmant qu’elles avaient des dettes élevées envers l’entreprise et ont menacé de couper l’approvisionnement

Opérateur d'électricité à l'image de Mossos
Opérateur d’électricité à l’image de Mossos
  • À l’intérieur Les plaintes pour vol et fraude par de faux avis montent en flèche en un an en Catalogne

Dans le cadre du plan d’action pour la protection des groupes vulnérables, le Mossos d’Esquadra arrêté à Barcelone deux hommes âgés de 44 et 49 ans accusés de deux délits d’escroquerie par la méthode du « faux commentateurs ». Fin mars, les suspects ont pris contact par téléphone avec l’une des victimes, qui avait déclaré une déficience intellectuellealléguant qu’ils appartenaient à une compagnie gazière et que deux opérateurs s’y rendraient pour procéder à un examen.

Ils se sont rendus à la maison à trois reprises et, sous prétexte de couper le gaz, ont forcé la victime à effectuer trois paiements successifs (un par visite) pour une valeur totale de 3 300 €et ont indiqué qu’ils recontacteraient la victime pour terminer les travaux de maintenance qu’ils étaient censés effectuer.

Le 13 avril, les Mossos ont lancé un dispositif policier où ils ont arrêté les deux auteurs présumés alors qu’ils retournaient au domicile de la victime. Dans le registre, ils ont saisi 5 925 euros en espèces, divers documents liés à la fraude, des chéquiers pour prouver les paiements et les encaissements et des vêtements associés aux travailleurs de ce secteur. Une fois identifié, l’un des deux détenus avait un mandat d’arrêt actif pour un autre crime similaire présumé commis en janvier.

Par la même méthode, il s’est rendu au domicile des victimes, l’une déficiente intellectuelle et l’autre âgée, prétendant appartenir à une compagnie d’énergie, et les a informées qu’elles avaient une dette envers ladite compagnie et, si elles ne payaient pas ce, l’électricité et l’eau seront coupées. Le « faux opérateur » s’est rendu dans cette maison pour demander des paiements à plusieurs reprises et a escroqué près de 10 000 euros.

La police il a pu l’identifier et une ordonnance du tribunal a été activée pour l’arrêter, un fait qui s’est produit après sa deuxième escroquerie en quelques mois. Les Mossos ont lancé un plan spécifique pour garantir la sécurité de groupes tels que les mineurs, les personnes âgées, les personnes handicapées, les LGTBI+, les sans-abri, les migrants ou les personnes en situation économique grave. Parmi les conseils de prévention, il est conseillé aux citoyens qui reçoivent une inspection de gaz, d’eau, d’électricité ou de toute autre fourniture de toujours demander une accréditation, de ne laisser personne entrer dans la maison, de toujours demander un rendez-vous, de ne montrer aucun reçu ou information bancaire et de ne pas oublier que le montant n’est jamais facturé en espèces, puisque le service est facturé dans le reçu mensuel.

★★★★★