Budgets du Trésor 12 527 millions pour la Catalogne en 2021, 39% des fonds pour les communautés autonomes et sans contrôle supplémentaire

Le ministère dirigé par Mara Jess Montero a décidé en décembre de retirer les derniers contrôles FLA de cette communauté

Père Aragon
Père Aragons, ce mercredi.EFE

La Generalitat de Catalua a créé le fonds controversé pour soutenir les dirigeants de la procs à la Cour des comptes dans une année au cours de laquelle il s’attend à un fort transfert de l’État avec le moins de contrôle des sept dernières années.

Le ministère des Finances prévoit de transférer 12 527 millions d’euros à la Catalogne en 2021 dans le concept du Fonds de liquidité autonome (FLA) et du mécanisme européen React, selon la dernière mise à jour de ce département, cette semaine, consultée par ce journal.

Ce chiffre représente 39 % du total des mécanismes de liquidité prévus cette année pour les communautés autonomes, qui s’élèveront à 31 912 millions d’euros.

Le chiffre attribué à la Catalogne correspond à 8 783 millions pour couvrir ses échéances de dette cette année, y compris le montant dû à la FLA elle-même des années précédentes ; il y en a aussi 2 162 millions pour couvrir son déficit, et le reste c’est surtout le fonds européen précité.

Il est suivi dans la distribution du gâteau par la Communauté valencienne avec 8 262 millions, tandis que l’Andalousie (2 979 millions) ou la Communauté de Madrid (1 599 millions) sont loin derrière.

Hors de contrôle en 2021

La répartition du FLA en 2021 a la particularité d’être la première année au cours de laquelle la Generalitat catalane n’est plus soumise à aucun contrôle extraordinaire. Le dernier de ceux établis par l’ancien ministre des Finances, Cristbal Montoro, a été retiré en décembre dernier lorsque le gouvernement a estimé qu’il n’était pas nécessaire avec Pere Aragons à la tête du gouvernement.

Le porte-parole parlementaire de Ciudadanos, Edmundo Bal, a demandé ce mercredi le rétablissement des contrôles et même l’intervention des comptes de la Generalitat après le fonds créé pour la garantie. « Nous demandons au Premier ministre et au ministre des Finances d’intervenir dans les finances de la Generalitat conformément à la loi sur la stabilité budgétaire et la viabilité financière », a-t-il déclaré.

« Nous allons tout faire pour que ces gens restituent ce qu’ils ont détourné, ce qu’ils ont cassé la caisse commune de tous les Espagnols et empêcher que ceux qui ont subi le coup contre la démocratie en 2017 soient ceux qui doivent payer deux fois », a déclaré dans rapport au fonds de la Generalitat pour garantir ceux saisis par la Cour des comptes.

Le fonds des 10 millions

Le décret de création de ce fonds, d’une valeur de 10 millions d’euros, est paru ce mercredi déjà publié dans le journal Generalitat et signé par son propre président, le ministre des Finances, Jaume gir, et le Ministre de la Présidence, Laura Vilagr. Les trois seront probablement dirigés contre les actions en justice annoncées, entre autres, par le Parti populaire, pour détournements de fonds et falsifications présumés.

L’idée est que la Generalitat ne cautionne pas directement Carles Puigdemont, Oriol Junqueras et autres menacés de saisie par la Cour des comptes, mais la disposition transitoire du décret catalan prévoit de le faire si elle ne trouve pas d’entité financière pour servir d’intermédiaire .

« Ce ne serait qu’une mesure absolument exceptionnelle et temporaire. Seulement si l’opération n’a pas été clôturée à la date à laquelle elle doit être déposée auprès de la Cour des comptes », précisent-ils à ce journal dans le Conseiller du Trésor. Ils ne dévoilent toujours pas le poste budgétaire d’où sortiront les 10 millions.

★★★★★