25 idées de petits-déjeuners philippins faciles

Ces Idées de petit-déjeuner philippin sont si rassasiants qu’ils vous feront sûrement remonter le moral pour la journée !

Les Philippins connaissent une chose ou deux sur les repas copieux du matin.

Si vous aimez les petits déjeuners sains, passez votre chemin – cet article n’est pas pour vous.

Si vous recherchez des plats riches, copieux et délicieux, cette liste porte votre nom partout.

Les Philippins sont des travailleurs acharnés, il est donc essentiel de nourrir leur corps avec des tonnes de carburant le matin.

Par conséquent, les plats du petit-déjeuner philippins sont souvent chargés de riz, de viande et d’œufs.

Cela peut sembler être une combinaison de base, mais ces recettes transforment les aliments de base du garde-manger en plats délicieux et à tomber par terre.

Que vous recherchiez un petit-déjeuner copieux et satisfaisant ou que vous vouliez simplement explorer ce que la cuisine philippine a à offrir, ce tour d’horizon des idées de petit-déjeuner philippin est une lecture incontournable.

1. Sinangag (riz frit philippin à l’ail)

Commençons par un incontournable du petit-déjeuner philippin : le sinangag, ou riz sauté à l’ail.

Les Philippins sont de gros mangeurs de riz, il est donc presque impossible de voir un petit-déjeuner philippin sans un grand plateau de riz.

En tant que petits budgets, les Philippins aiment transformer les restes de la veille au petit-déjeuner du lendemain matin.

La meilleure façon de donner un nouveau souffle au riz cuit à la vapeur d’un jour est de le faire frire avec beaucoup d’ail et d’œufs brouillés.

2. Tapsilog

Une visite aux Philippines n’est pas complète sans essayer leurs repas silog.

Chaque restaurant philippin – peu importe qu’il soit bon marché ou sophistiqué – a des silogs sur son menu.

Il existe même des restaurants, appelés tapsilogan, uniquement dédiés à ces repas copieux !

Le terme silog est un mot-valise de sinangag (riz frit) et itlog (œuf). Un repas de silog a donc au moins ces deux éléments présents.

Le troisième composant est un type de viande – le tapa étant l’un d’entre eux.

Aux Philippines, le tapa fait référence au bœuf salé séché. Il est doux et moelleux, principalement salé et légèrement sucré.

Ensemble, ce trio constitue le petit-déjeuner philippin le plus emblématique et le plus apprécié – le tapsilog.

3. Tocino

Le tocino est un autre type de charcuterie généralement servi avec une tasse de riz frit et un morceau d’œuf au plat.

Ces trois éléments constituent un autre plat philippin populaire appelé tosilog.

Le tocino est un plat de porc salé dans du sucre, de l’ail, du sel rose et du poivre. C’est doux du sucre, et il tire sa rose caractéristique du sel.

Frit dans l’huile, le sucre se transforme en un glaçage sucré et collant qui enrobe le porc.

4. Longganisa

Les Philippines ont été une colonie espagnole pendant plus de 300 ans.

Malgré trois siècles d’esclavage, de tortures et de meurtres, il était inévitable que le pays s’adapte et adopte les coutumes, les traditions et la cuisine espagnoles.

La longganisa, ou saucisse philippine, s’inspire du chorizo ​​espagnol. Il existe de nombreuses versions régionales du longganisa.

Certains sont sucrés et salés, tandis que d’autres sont acides et à l’ail. Ils sont tous délicieux, surtout lorsqu’ils sont servis avec du riz et des œufs frits.

5. Bœuf salé philippin

Le corned-beef est une poitrine séchée dans de la saumure et cuite lentement jusqu’à ce qu’elle soit tendre et savoureuse.

Cependant, lorsque vous voyez du corned-beef sur un menu de petit-déjeuner philippin, ne vous attendez pas à obtenir la chose réelle.

Le corned-beef en conserve est l’un des repas de petit-déjeuner les plus populaires pour les mamans philippines qui n’ont pas le temps de cuisiner à partir de zéro.

Poêlé à l’ail et aux oignons, le corned-beef en conserve perd sa saveur artificielle.

Afin d’étoffer une boîte de conserve pour nourrir une famille de quatre personnes, des pommes de terre en dés sont ajoutées au mélange.

6. Daing na Bangus

En tant qu’archipel, il y a une abondance de poissons aux Philippines, principalement des bangus ou chanos. C’est le poisson national du pays.

Daing na bangus est un chanos papillon mariné dans du vinaigre, de l’ail, du sel et du poivre pendant la nuit.

Il est frit le lendemain et servi avec du riz frit et des œufs au plat, complétant un autre repas philippin bien-aimé, le bangsilog.

7. Tuyo

Tuyo est une délicatesse philippine salée de harengs séchés au soleil. C’est aussi le mot philippin pour « sec », ce qui explique le nom de ce plat.

Les harengs sont ensuite frits jusqu’à ce qu’ils deviennent si croquants que vous pouvez manger les têtes.

Trempé dans du vinaigre épicé et servi avec du riz frit, le tuyo est un autre incontournable du petit-déjeuner philippin.

Cela semble être un plat si basique, mais vous serez surpris de voir à quel point il est délicieux ! C’est tellement bon que vous pourriez même demander une deuxième portion.

8. Danggit

Le danggit, ou poisson-lapin, est salé, frit au soleil et frit jusqu’à ce qu’il soit croustillant. C’est comme manger du chicharon (couennes de porc frites à l’espagnole), seulement, c’est du poisson !

Salé et croquant, le danggit est un plat d’accompagnement courant pour les repas de riz du matin.

Il est trempé dans du vinaigre épicé pour contrer le goût salé, ce qui donne un équilibre parfait des saveurs.

9. Oeufs brouillés philippins

Les œufs brouillés peuvent sembler basiques, mais ceux-ci n’ont rien de basique.

Les Philippins aiment ajouter un petit quelque chose à leurs œufs du matin pour plus de saveur : des oignons et des tomates.

Si vous pensez que ces œufs brouillés n’ont rien d’excitant, détrompez-vous.

Les tomates et les oignons ajoutent de la douceur et de la texture, transformant le plat simple de meh en mémorable.

10. Tortang Tailong

Le tortang talong est un autre favori philippin qui transforme une aubergine entière en omelette.

L’aubergine est d’abord grillée pour lui donner une belle saveur fumée. Ensuite, il est trempé dans des œufs battus et frit à la perfection.

C’est végétarien, ce qui est rare dans un plat philippin, mais croyez-moi, même les amateurs de viande tomberont amoureux de celui-ci.

11. Champorado (bouillie de riz au chocolat philippin/pudding)

Les Philippins ont une histoire d’amour avec le riz. Ils font tout avec du riz, des sautés au porridge en passant par les gâteaux.

Si vous aimez le dessert pour le petit-déjeuner, vous adorerez le champorado.

Cette bouillie de riz épaisse et crémeuse est parfumée au chocolat (tablea), au lait et au sucre.

Saupoudré de dilis (petit poisson frit croustillant), c’est le petit-déjeuner parfait par une matinée froide et pluvieuse.

12. Lulaw

Voici une autre bouillie de riz qui ne vous décevra pas ! Contrairement au champorado sucré, le lugaw est aussi savoureux que possible.

La bouillie de riz épaisse est aromatisée avec des oignons, de l’ail, du gingembre, du bouillon de poulet et de la sauce de poisson.

Il est garni d’un œuf dur tranché et saupoudré de morceaux d’ail frit et d’oignons nouveaux émincés pour la garniture.

13. Arroz Caldo

Considérez Arroz caldo comme la version la plus sophistiquée du lugaw.

C’est aussi de la bouillie de riz à la base, mais elle a une teinte jaune parce que le riz est garni de carthame.

Chargé de poulet et aromatisé à l’ail, aux oignons nouveaux émincés et au calamansi (un fruit indigène semblable au citron), l’arroz caldo est le meilleur des plats réconfortants philippins.

14. Taho

Aux Philippines, vous trouverez toujours un vendeur de taho errant le long des trottoirs avec deux énormes boîtes de conserve en acier maintenues ensemble par une planche de bois, criant « tahoooo », dès 5 heures du matin.

Dans l’une des boîtes se trouve du tofu doux et soyeux. Dans l’autre est doux, le sirop de sucre appelé arnibal.

Mélangé dans un gobelet en plastique et garni de petites perles de tapioca, il constitue le toujours populaire taho.

Pour les enfants, les becs sucrés et les travailleurs philippins occupés qui n’ont pas le temps de cuisiner le matin, c’est le petit déjeuner parfait.

15. Pandesal

Le pandesal est la version philippine du petit pain. Si vous me faites choisir entre les deux, ce petit chignon est le choix évident.

C’est doux, moelleux et légèrement sucré. Il est parfait surtout lorsqu’il est dégusté tout juste sorti du four !

Il n’a pas besoin de garnitures ou de garnitures pour le rendre délicieux. Il suffit de le tremper dans du café ou du cacao chaud et le tour est joué.

16. Maruya (Beignets de Banane)

Les bananes sont abondantes aux Philippines toute l’année, donc naturellement, elles sont utilisées dans de nombreux plats philippins.

Là où les Américains ont des pancakes, les Philippins ont le maruya.

Les bananes mûres sont écrasées et mélangées avec de la farine, du sucre, du lait et des œufs pour faire une pâte, qui est ensuite frite jusqu’à ce qu’elle soit dorée.

Les beignets sont saupoudrés de sucre pour plus de douceur et de croquant.

17. Touron

Turon est un autre petit-déjeuner philippin sucré à base de banane ou une collation de l’après-midi.

Les moitiés de banane sont enrobées de cassonade et enveloppées dans des emballages pour rouleaux impériaux.

Les emballages sont ensuite saupoudrés d’encore plus de cassonade et frits jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

La friture rend l’emballage super croustillant, mais plus important encore, elle transforme la cassonade en un enrobage de caramel croustillant.

18. Putō

Les Philippines ne manqueront jamais de spécialités à base de riz, et le puto est l’un des plus populaires.

Puto est un petit gâteau de riz cuit à la vapeur. Il est doux et sucré, c’est pourquoi il est aussi généralement servi en dessert.

Badigeonné de beurre et accompagné de café, c’est un excellent petit-déjeuner pour les amateurs de desserts.

19. Puto Bumbang

Noël aux Philippines n’est pas complet sans puto bumbong chaud.

Avec le bibingka, cette délicatesse de riz est toujours présente autour de la saison de Noël.

Du riz violet moulu est utilisé pour faire ce gâteau cuit à la vapeur. Il est cuit à l’intérieur d’un tube de bambou, ce qui lui donne sa forme tubulaire caractéristique.

Il est merveilleusement sucré et beurré, mais ce qui le rend si irrésistible, c’est sa texture douce, collante, presque gluante.

20. Bibingka

Tout comme le puto bumbong, bibingka est également un incontournable pendant les vacances.

Les fervents catholiques allaient à l’église pour le simbang gabi (messe nocturne) tous les soirs ou tôt le matin pendant 9 jours en prévision de Noël.

Pendant cette saison, les vendeurs de rue se postaient juste devant les églises pour vendre aux fidèles de la bibingka chaude.

Ce gâteau chaud est très spécial car il est garni de tranches d’œufs salés, de fromage râpé et de noix de coco râpée. Il est badigeonné de beurre, pour démarrer!

Sucré et salé, riche et beurré, bibingka est un petit-déjeuner enrichissant après s’être levé tard ou s’être levé tôt pour aller à l’église.

21. Souman

Suman est un autre mets délicat à base de riz philippin. Le riz gluant est cuit dans du lait de coco pour former un pudding épais.

Le pudding est ensuite roulé dans des feuilles de bananier et cuit à la vapeur. Le résultat est une friandise douce, crémeuse et moelleuse semblable au riz gluant thaïlandais.

Suman peut être dégusté tel quel ou garni de sucre et d’une noisette de beurre. Vous pouvez également le déguster avec des tranches de mangue mûres pour plus de douceur.

Accompagnez-le d’une tasse de café chaud et le petit-déjeuner est servi.

22. Bicho-Bicho (Beignets Philippins)

Bicho-bicho est la version philippine des beignets.

Ils sont tout aussi doux, moelleux et addictifs que les beignets ordinaires, mais cette forme torsadée ajoute une couche supplémentaire de texture. Cela leur donne aussi plus d’attrait!

La forme unique est formée en tordant deux bûches de pâte levée. C’est simple, mais cela distingue le bicho-bicho du reste.

Il n’y a pas de garniture ou d’enrobage à part une pincée de sucre, mais c’est 100% délicieux.

Fait amusant : d’autres pays ont leurs propres versions de bicho-bicho. Ils s’appellent mahua en Chine, la treccia en Italie et kkwabaegi en Corée.

23. Salade de fruits

La salade de fruits peut être perçue par beaucoup comme un dessert, mais les Philippins sont des gourmands nés, alors ne soyez pas surpris de trouver un bol de salade de fruits crémeuse sur la table du petit-déjeuner.

La salade de fruits philippine se compose d’un cocktail de fruits en conserve enrobé d’une vinaigrette de crème épaisse et de lait concentré sucré.

D’autres fruits et garnitures peuvent être ajoutés, mais à la base se trouvent ces 3 ingrédients de base.

Comme la salade de fruits est servie fraîche, c’est une excellente option de petit-déjeuner. En tant que pays tropical, il fait presque toujours chaud aux Philippines !

24. Milkshake philippin à l’avocat

Alors que la plupart des pays occidentaux considèrent l’avocat comme un ingrédient salé, les Philippins l’utilisent pour le dessert.

Chaque fois que les avocats sont de saison, il n’y a qu’une seule chose que les Philippins aiment faire : un milk-shake.

Le milkshake à l’avocat est une combinaison sucrée, crémeuse et riche d’avocats mûrs, de crème glacée, de sucre et de glace pilée.

C’est un rafraîchissement parfait par une chaude matinée d’été.

25. Tsokolate (chocolat chaud philippin)

Le dernier sur cette liste est le tsokolate, ou le chocolat chaud philippin.

Les Philippins sont fiers de leur tablea – une tablette de cacao philippine fabriquée à partir de fèves de cacao moulues.

Sa saveur de chocolat profonde et succulente est le meilleur candidat pour faire du chocolat chaud. C’est aussi le même ingrédient utilisé pour aromatiser le champorado.

Avec le chocolat chaud philippin, vous obtenez une boisson au chocolat dans sa forme la plus pure – sans crème, guimauves, pépites ou quoi que ce soit de ce genre.

Juste un peu de lait et de sucre et vous obtiendrez la perfection absolue du chocolat.

★★★★★