Robles met en garde Yolanda Daz : « Les projections personnelles ne sont pas acceptables quand on fait partie d’un gouvernement »

Robles a défendu que le « projet progressiste, solide et sérieux pour ce pays est celui que représente », selon lui, les socialistes

La ministre de la Défense, Margarita Robles, lors de la XX édition
La ministre de la Défense, Margarita Robles, lors de la XX édition des prix autonomes de l’année, organisée par ATA, au Caixaforum de MadridRodrigo JimnezEFE
  • Pouvons Pablo Iglesias accentue ses divergences avec Yolanda Daz pour le « large front » que prépare le vice-président

Le ministre de la Défense, Marguerite Robles, a informé le deuxième vice-président ce lundi, Yolanda daz, que les « projections personnelles » faisant partie d’un gouvernement « ne sont pas acceptables » et a assuré que « dans un moment de reprise » comme maintenant après la pandémie, « toutes les énergies » de l’exécutif doivent être en « travailler pour les citoyens « et ne pas se laisser distraire » par d’autres préoccupations.

C’est ainsi que la ministre s’est prononcée dans des déclarations à Onda Cero, recueillies par Europa Press, après avoir été interrogée par la plateforme de gauche du PSOE dont fait la promotion le chef du Labour. Robles a défendu que le « projet progressiste, solide et sérieux pour ce pays est celui que représente », selon lui, les socialistes.

« Je suis très respectueux des positions que d’autres peuvent prendre. J’aime moins que quelqu’un puisse sembler utiliser un poste de membre d’un gouvernement pour un projection personnelle», a souligné le ministre, qui a insisté pour que ce est inacceptable » quand on fait partie d’un Exécutif, « qui est un organe collégial qui doit laisser de côté le personnalisme ».

Robles a réitéré qu' »il ne serait pas approprié » qu’un ministre ait l’intention « d’utiliser la plate-forme du gouvernement dans le but de créer un projet personnel ». « C’est légitime et respectable, mais je crois que dans le gouvernement nous devons avoir des priorités, une prestation de services aux citoyens mais sans penser à des clés plus personnelles », a-t-il insisté.

À son avis, dans un moment de reprise après une crise dérivée de la pandémie, « toutes les énergies de ceux qui sont au gouvernement doivent être uniques : travailler pour les citoyens ». « Il n’est bon pour personne de se laisser distraire par d’autres préoccupations. Le travail du gouvernement nous oblige à nous y consacrer pleinement », a-t-il défendu.

D’un autre côté, Robles a défendu la croissance du jeu de défense dans le Budgets généraux de l’État (PGE) et a valorisé « l’immense travail » des forces armées pendant la pandémie, « Filomena » ou maintenant avec l’éruption volcanique. « Investir dans la Défense, c’est promouvoir l’industrie espagnole et la création d’emplois. (…) C’est investir dans les droits et libertés », a-t-il conclu.

★★★★★