Los Reyes, aux premiers touristes allemands: "Merci et bienvenue en Espagne!"

Jeudi,
25
juin
2020

21:26

Felipe et Letizia visitent la principale zone touristique de Majorque pour promouvoir le tourisme au début de la pire saison possible

Felipe VI et la reine Letizia, à leur arrivée dans un hôtel de la chaîne ...

Felipe VI et la reine Letizia, à leur arrivée dans un hôtel de la chaîne Iberostar à Palma.
Jaime Reina AFP

Lors de la deuxième visite de sa première tournée de Espagne après l'état d'alerte, les Kings continuent de miser sur le renforcement de la principale industrie du pays, celle la plus touchée par la crise sanitaire: le tourisme.

S'ils ont visité les îles Canaries mardi, ils ont atterri aujourd'hui Majorque, où Felipe VI et Doña Letizia se sont promenés le long de la plage de Paume avec les premiers et quelques touristes qui visitent ces jours-ci les plages et les stations balnéaires du les îles Baléares, un archipel durement touché par la crise et déjà au bord de la récession. Pendant leur promenade pour découvrir la région de première main, Felipe et Letizia ont discuté avec les premiers touristes allemands de l'année, s'arrêtant pour discuter avec un couple d'Allemands de Cologne. Les rois leur ont demandé s'ils se sentaient à l'aise en Espagne et les ont encouragés à instaurer la confiance avec leur expérience. "Merci et bienvenue en Espagne!", ont-ils laissé échapper après avoir parlé pendant deux minutes dans les installations de l'hôtel Concordia.

Les Rois et le ministre du Tourisme, Reyes Maroto, ont rencontré un représentant des employeurs, syndicats et fédérations hôtelières des Baléares à Majorque, Ibiza et Minorque. Ils ont également tenu une réunion avec les responsables du réseau EAPN pour l'inclusion sociale et avec une délégation du gouvernement des Baléares qui dirige le PSOE.

Cependant, aucun membre des deux partis qui partagent le gouvernement avec les socialistes des îles Baléares n'a assisté: Podemos unis et les nationalistes de Mois pour Majorque, formations ouvertement antimonarchiques. En fait, le porte-parole adjoint de Més au Parlement des Baléares, Josep Ferrà, a déclaré hier que la visite des Rois est "un lifting avant les scandales continus" qui affligent le famille royale et une action de "marketing superficiel" après son rôle "hors de propos" dans la crise.

Pendant le Paseo de los Reyes à travers la zone piétonne de Playa de Palma, qui a duré 15 minutes et dans laquelle ils ont discuté avec un groupe de baigneurs espagnols qui ont décollé selfies à ses côtés et ils ont félicité l'anniversaire d'un garçon de 8 ans qui célébrait sa fête sur la plage, une manifestation de soutien à la Monarchie a été déployée qui, sous la devise Merci, Votre Majesté, a rassemblé environ 70 manifestants. Certains détracteurs se sont également rassemblés pour manifester contre la monarchie.

Vacancier régulier de l'île, où il viendra en août, le chef de l'Etat a fait part aux acteurs économiques des Baléares de sa préoccupation face à la situation délicate que connaît le tourisme et a soutenu la demande des hommes d'affaires locaux de demander plus d'aide à la Union européenne. Il a également montré son intérêt pour apprendre comment le test pilote développé à Majorque et Ibiza a fonctionné. La Reine s'est intéressée à savoir combien de travailleurs pourraient voir leur emploi en danger et combien d'entreprises touristiques estiment qu'elles pourraient être fermées.

Premiers touristes

La zone choisie par les rois pour leur visite aux îles Baléares est le premier endroit en Espagne qui a reçu des touristes et est l'une des zones les plus durement touchées par la crise. Playa de Palma est un ghetto touristique allemand avec plus de 30 000 lits d'hôtel, situé dans la baie de Palma et connu pour sa grande zone de sable et ses nombreuses brasseries allemandes.

C'est la zone où la majeure partie du plan pilote a été concentrée, ce qui, au cours de la semaine dernière, a permis aux îles Baléares d'être le premier endroit en Espagne autorisé à recevoir des voyageurs sans quarantaine ni justification de leur voyage. Les premiers touristes post-coronavirus sont venus des régions les plus peuplées d'Allemagne, principalement des Francfort et Düsseldorf. Bien que 10 900 touristes aient été initialement autorisés à arriver, seuls 2 000 voyageurs sont finalement arrivés sur 14 vols. Une action promotionnelle ayant un impact sur les médias internationaux qui, selon les estimations du gouvernement des Baléares, a atteint un public de 58 millions de personnes, la majorité en Allemagne.

Le premier hôtel visité aujourd'hui par Felipe VI et la reine Letizia a été un établissement de la chaîne majorquine Iberostar, détenue par l'entrepreneur Miguel Fluxá, un vieil ami de la famille royale et qui est lié par une amitié étroite avec le roi émérite Juan Carlos. Par la suite, ils ont visité l'hôtel Concordia, de la chaîne RIU, dont l'alliance stratégique avec le voyagiste allemand TUI Il a joué un rôle essentiel dans les tentatives de réactivation de l'hôtellerie des Baléares.

Selon les critères de

Le projet Trust

Savoir plus

★★★★★