Le tribunal ratifie la prison sans caution pour les trois jeunes hommes incarcérés pour le passage à tabac mortel de Samuel Luiz

Ceux emprisonnés pour la mort de Samuel, sans se couvrir le visage et à nouveau devant le jugeLE MONDE

Diégo, Yumba Oui Kaio, les trois hommes majeurs arrêtés pour le meurtre de Samuel Luiz, 24 ans, samedi 3 juillet, à La Coroue, resteront en prison pour leur implication dans les événements. le Cour de nuit Il les a envoyés en prison il y a une semaine et ce vendredi le juge d’instruction numéro 8 de La Corua a entériné cette décision, comme l’a confirmé à ce journal l’un des avocats de la défense, Jos Ramn Sierra.

Les trois sont en prison provisoire, communiqués et sans caution, tandis que l’autre adulte détenu, une femme nommée Kathy, est en liberté. Elle continue de faire l’objet d’une enquête et doit comparaître périodiquement devant le tribunal.

Le juge qui instruit l’affaire a décidé de convoquer à nouveau les trois enquêtés ce vendredi pour revoir l’entrée en prison et l’a finalement entérinée. Selon des sources judiciaires, les trois hommes ont comparu devant le juge séparément et l’un d’eux a voulu clarifier sa déclaration il y a une semaine, tandis que les deux autres ont dit au magistrat qu’ils n’avaient rien à ajouter. Le contenu de cette déclaration n’a pas été divulgué car la comparution n’était pas publique.

De plus, l’affaire est gardée secrète, car malgré le fait qu’il avait décidé plus tôt dans la semaine de lever cette mesure, le Poursuivre J’ai fait appel de la décision.

Un garde civil escorte l'une des personnes arrêtées pour le crime de Samuel Luiz au tribunal ce vendredi.
Un garde civil escorte l’une des personnes arrêtées pour le crime de Samuel Luiz au tribunal ce vendredi.CabaleEFE

En outre, deux autres mineurs font l’objet d’une enquête pour leur participation à l’homicide et tous deux se trouvent dans un centre pour mineurs fermé sur décision de justice depuis une semaine. L’un d’eux a un casier, mais pas l’autre mineur ni les quatre majeurs.

L’enquête est en cours pour tenter de localiser le reste des personnes impliquées dans ces coups mortels, car les enquêtes menées jusqu’à présent ont permis aux enquêteurs de déterminer qu’il y a plus de personnes qui pourraient avoir participé à l’attaque, bien que des enquêtes continuent d’être menées pour déterminer leur participation de chacun à ce qui s’est passé.

Jusqu’à présent, ils ont déjà recueilli les déclarations de 26 témoins qui ont aidé à clarifier ce qui s’est passé et pour le moment, l’enquête se concentre sur l’analyse du contenu collecté par les appareils mobiles des personnes qui ont été témoins des événements. Le matériel sur les téléphones a été retourné et analysé pour voir s’il permet de boucler la boucle et de faire la lumière sur les faits.

Un autre des j
Un autre des jeunes interpellés, ce vendredi sur le chemin du tribunal.CabaleEFE

★★★★★